Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 octobre 2017 5 20 /10 /octobre /2017 12:26
Rencontre avec Fayez TANEEB, agriculteur palestinien

Bonjour,

 

après le succès du Festival Palestine au Coeur,

nous avons le plaisir de vous inviter à une rencontre avec

 

Fayez Taneeb, agriculteur Palestinien,

 

coordinateur de la campagne 1000 OLIVIERS POUR LA PAIX,

 

VENDREDI 20 octobre à 18h30

 

à la salle du Rallye, rue Jean XXIII à Dole

(participation : 5€)

 

par le RESEAU POUR UNE PAIX JUSTE AU PROCHE ORIENT

dans le cadre de la campagne de solidarité

 

"1000 oliviers pour la paix"

Repost 0
Published by luluencampvolant - dans Coup de projecteur
commenter cet article
17 octobre 2017 2 17 /10 /octobre /2017 07:49
Journée mondiale du refus de la misère

Chers amis, 

Vous le savez sans doute, ce 17 Octobre 2017 marque la trentième Journée Mondiale du Refus de la Misère. Cette année, pour la première fois, en plus d'une liste impressionnante d'événements autour du monde, nous organisons 24 heures de Web TV afin de permettre à toutes les personnes disposant d'une connexion internet de se joindre à nous. Vous pourrez visionner en direct les événements de Manille, Dakar, Paris, Dublin, et du Guatemala, ainsi qu'une commémoration officielle de la journée au siège des Nations Unies à New York. Rendez-vous sur le site #StopPauvreté pour participer à cette journée et en apprendre davantage.

Sur ce flyer, vous pourrez également avoir plus d'informations - Merci de le partager au sein de votre propre réseau afin d'inviter d'autres à se joindre à nous. Rejoignez le Mouvement pour dire #StopPauvreté !

Merci, 

ATD Quart Monde International 

Journée mondiale du refus de la misère

à Dole, célébration de la Journée mondiale du refus de la misère

ce mardi à 17h30, au Canal des Tanneurs, à proximité de la maison Pasteur, autour de la réplique de la dalle du Trocadéro en l'honneur des victimes de la misère.

 

 

Journée mondiale du refus de la misère

Et jusqu'au 19 octobre, dans le hall de la mairie de Dole, Exposition "les couleurs de la Lettre". 

Des personnes s'engagent à travers le monde pour refuser la misère.

Repost 0
Published by luluencampvolant - dans Coup de projecteur
commenter cet article
11 octobre 2017 3 11 /10 /octobre /2017 08:22
Photo MCP

Photo MCP

Célébration de la vie, de la mort, de la résurrection
De notre ami Alain
Lundi 2 octobre 2017

 

« Comment tu savais, Alain, que notre humanité elle était là-dedans ? »

 

Chers Christophe et Emilie, Lison et Fanette, en union avec Ghislaine votre maman, 
Chère Colette et tes frères, 
Nous vous disons notre reconnaissance de nous avoir donné un tel ami : Alain.
A Vous tous, chers et nombreux amis, ce petit mot.

 

« Tu vas la monter, cette côte.
Allez, vas-y !
On est là pour t’aider.
On va quand même pas en rester là ! »

 

Ce sont tes paroles, Alain, à un garçon de la colo de BOUJAILLES. Nous sommes en train de terminer un campement. Nous rentrons à la colo. Nous affrontons la côte de DESERVILLERS. Je les entendrai toujours tes paroles, Alain.

 

Chers amis, si nous n’avons pas tous fait la colo de Boujailles, avec Alain, cependant n’avez-vous pas l’impression que nous avons tous expérimenté un jour ou l’autre une rencontre de cette trempe avec Alain ? Est-ce que ce n’est pas cela qui nous réunit aujourd’hui ? !


A certains moments de notre existence ne nous est-il pas arrivé de tomber dans la fosse de l’impossible ? Alors que nous nous enfoncions dans le fatalisme en disant ou laissant dire :
 « Je n’arriverai jamais à sortir du pétrin dans lequel  je suis tombé…
- C’est quand même pas à moi de faire le premier pas…
- On n’arrêtera jamais la fabrication des armes et leur commerce…il y a toujours eu des guerres…il y en aura toujours…
- c’est quand même pas à la France d’accueillir tous les migrants…
- d’ailleurs à l’impossible nul n’est tenu… »


Et si le véritable chemin d’Humanité était de se tenir à l’impossible. Voilà plus de 40 ans  Alain que tu es venu combien de fois nous chercher  et nous trouver afin de nous coltiner ensemble à l’impossible. 
Voilà que les gosses de Dole constituant l’association des loisirs populaires n’avaient pas de vélo pour monter réparer le Bouquillon, …eh bien  Alain, tu faisais appel à vous tous gens et amis de Dole pour que chaque gamin puisse monter de Dole au Bouquillon avec un vélo et puisse devenir et être le bâtisseur  de Bouquillon. Pareil pour la ferme du Paradis.
En même temps tu nous sensibilisais au drame de la dictature au Chili, aux risques très graves du nucléaire…et tu nous emmenais, nous partions avec toi à CREYS-MALVILLE, au LARZAC, à LIP.
Alain et toute une équipe que vous êtes, beaucoup grâce à ta force d’affronter l’impossible on créait ensemble les loisirs populaires dolois devant le fait que beaucoup de gamins de Dole n’avaient pas accès à de véritables vacances…il y a 40 ans…1977. Nous le disions avant-hier à la journée commémorative de Montjeux. Nous t’avons reconnu et nommé Alain : un des fondateurs des LOISIRS POPULAIRES de DOLE.

 

On raconte qu’un jour Camille Claudel était en train de sculpter le buste d’une femme dans un bloc de marbre. L’ouvrage est en train de sortir de la finesse et de l’ardeur de sa façon de tailler la pierre, avec ses mains de fée…Arrive une petite fille qui, en admirant ce qi se réalisait sous ses yeux, dit à CAMILLE CLAUDEL : « comment tu savais que la dame, elle était là-dedans ? »
Alain, là… ensemble avec tous les amis…nous avons envie de te dire :
« Comment tu savais devant les situations impensables dans lesquelles tu es venu nous rejoindre…comment tu savais que notre humanité elle était là-dedans ? »
Comment tu savais qu’il ne nous faut pas nous évader du réel mais affronter et se coltiner la difficulté, aborder l’impossible, ne pas éviter le conflit, déceler « ces choses cachées depuis le commencement du monde » comme l’écrit René Girard et nous le rappelle notre ami Daniel.
Comme la petite fille à Camille Claudel, nous avons envie de te demander Alain « où que c’est que tu allais puiser cette force qu’il nous faisait tant de bien de voir en toi ? »
Je crois que tu avais l’art de trouver et déceler assez vite ce que j’appellerais «les nappes phréatiques ». Tu avais le flair de trouver les personnes-ressources, tu nous en as fait rencontrer des « personnes phares » !

 

Aujourd’hui chacun de nous, en même temps, en communion - tu le  sens- nous sommes en train de t’exprimer Alain notre reconnaissance de nous avoir fait voir ce dont nous sommes capables. C’est là que tu allais puiser. En chacun des gens que tu rencontrais, tu croyais. Avec des moins que rien, que nous pensions que nous étions à certains jours, tu faisais de nous tous des plus que tout.
Tu savais que notre humanité elle était là-dedans, en nous, entre nous tous, en commençant par les plus petits, un peu, beaucoup comme dans le mouvement ATD-QUART MONDE.
Et ce don que tu avais de faire la fête, de nous rendre réalisateurs et acteurs de la fête, créateurs…faudra pas qu’on le perde, ce don !

 

J’ai été témoin…quand, à la ressemblance de Jésus, tu as remis ton souffle dans les mains du Père.
J’ai l’impression que dans ce sacré coffre que tu avais c’est le souffle de Jésus que tu laissais se loger, là-dedans…le souffle de l’évangile que nous venons d’entendre.
Il me semble que ton coffre reste ouvert. Tu nous demeures accueillant. La belle amitié que nous avons tissée avec toi nous autorise à continuer de venir y puiser cet esprit des Béatitudes.

 

Samedi 23 septembre, il y a 10 jours, nous réalisions à Besançon la marche pour la Paix, que nous avions préparée avec toi, Alain, au sein du mouvement A.D.N. affilié au M.A.N. dans lequel nous demandons instamment que dans notre pays la France nous nous défaisions, que nous nous démunissions de l’arme nucléaire de manière unilatérale.
Pendant cette marche une de nos amies, Pascale, est venue te voir à l’hôpital de Dole et tu lui as dit :
«  Qu’est-ce que tu fais là ? T’es pas à la manif ? »
Cher Alain, je crois que c’est ça qui va continuer de sortir de ton coffre d’ami : 
« Les amis, qu’est-ce que vous faites là ? Vous êtes pas à la manif ? »
Nous allons continuer de répondre à ton interpellation de manifester notre humanité dans les situations impossibles.
C’te manif que nous réalisons maintenant, c’est pour te signifier, Alain, ainsi qu’à tous les tiens  notre amitié reconnaissante de nous avoir appris de ne pas garder enfoui au fond de nous ce que tu nous as communiqué du souffle de l’humanité.


Une sacrée saga
La vie de Saïga !

 

Lulu pour les obsèques de son ami Alain Saillard

Repost 0
Published by luluencampvolant - dans Lettres de Lulu
commenter cet article
6 octobre 2017 5 06 /10 /octobre /2017 12:37
Le prix Nobel de la paix décerné à la coalition internationale pour l’abolition des armes nucléaires

Nous nous réjouissons de cette bonne nouvelle, pour plus d'infos cliquez sur le lien "ICAN lauréat du Prix Nobel de la Paix".

 

Et continuons à faire entendre l'incontournable nécessité de l'unilatéralisme, là où nous vivons, là où nous votons, là où nous militons. ADN-MAN 

 

 

Repost 0
Published by luluencampvolant
commenter cet article
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 18:05
Alain en août 2016

Alain en août 2016

Chers amis, 


Alain a terminé vendredi soir à 21 heures son histoire terrestre, emporté par la maladie.

ADN-MAN voit s'en aller un militant généreux, que la maladie n'a abattu qu'in extremis. Pendant nos journées de jeûne commémoratif des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, les 6 et 7 août de cet été, il s'est donné à plein.
Et chacun se souvient du beau travail qu'il a réalisé pour accueillir à Dole Jean-Marie Muller.

Ses partages plein d'humour avec Lulu sur leur longue histoire de camps de jeunes  étaient irrésistiblement  drôles.  Il débordait de vie...

Ses obsèques seront célébrées 

lundi 2 octobre à 10 heures à la basilique Notre-Dame de Dole.

 

Lulu, très proches des moines d'Acey, participera ce lundi après-midi aux obsèques de frère Benjamin, décédé après 80 ans de vie religieuse !

Lulu propose que la réunion mensuelle de l'ADN-MAN dont il est le président qui a lieu le premier lundi du mois, se retrouve à 17h30 (au lieu de 16h00) à la salle habituelle de Dampierre. Venez nombreux, nous avons beaucoup à partager.

Avril 2015 : accueil de Jean-Marie Muller

Avril 2015 : accueil de Jean-Marie Muller

Lors de la plantation du ginkgo à Dampierre en janvier 2016

Lors de la plantation du ginkgo à Dampierre en janvier 2016

Commémoration des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, les 6 et 7 août 2017

Commémoration des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, les 6 et 7 août 2017

Merci Alain !

Repost 0
Published by luluencampvolant - dans Actualités A.D.N.- M.A.N
commenter cet article
24 septembre 2017 7 24 /09 /septembre /2017 17:03

Lors de la marche pour la paix à Besançon, ce samedi 23 septembre 2017, les marcheurs se sont arrêtés au pied du Ginkgo Biloba du Square St-Amour. Lulu a pris la parole au nom du mouvement ADN-MANV :

Marche de la paix Besançon Square Saint-Amour
Marche de la paix Besançon Square Saint-Amour
Marche de la paix Besançon Square Saint-Amour

Marche de la paix Besançon Square Saint-Amour

Chers amis,

 

- Du fait que nous avons grande difficulté de nous entendre les uns les autres en Humanité,

- Afin de nous envisager et d’arrêter de nous casser la figure,

- En préparant cette manifestation pour la paix,

- Nous avons entrepris de marcher au pas des ânes, d’arrêter de courir comme des insensés,

- Et d’écouter ce que les arbres cherchent à nous dire, à nous les humains et particulièrement le GINKGO BILOBA.

- Du fait qu’il a résisté à la violence nucléaire d’Hiroshima et de Nagasaki les 6 et 9 août 1945, cet arbre nous dit et nous appelle à résister à toutes violences, si nous voulons être Faiseurs de Paix aujourd’hui.

Cet arbre nous dit et nous appelle à ôter d’abord les violences qui sont en moi, en nous.

 

Amis de Besançon, vos ancêtres ont planté le Ginkgo Biloba du square Saint Amour où nous venons de nous arrêter, de nous planter quelques instants durant notre marche pour la Paix.

Mes ancêtres à Dampierre, dans mon village natal, en ont planté un aussi à peu près au même moment. De temps en temps, je vais m’adosser à cet arbre. Quand je frotte mon dos contre son écorce, j’entends et je comprends que l’arbre veut me parler. Je l’entends qui me dit : « Tu veux que la paix vienne dans notre monde, tu espère à la paix avec les autres, ne sens tu pas comme c’est important de faire la paix avec toi-même, en toi-même. Réconcilie-toi avec toi. Mets-toi à l’écoute de ce qu’il faudrait arranger au profond de toi »

L’autre jour, j’étais venu avec des enfants : Diana, Marie, Emmanuelle et Lucile afin d’arroser les pieds du petit Ginkgo Biloba que nous avons planté le 9 janvier 2016. Nous étions horrifiés parce que nous venions d’entendre : les menaces d’anéantissements de leurs peuples par les présidents TRUMPS et KIM JUNG-UN. Nous sentions un grand risque qu’ils aillent jusqu’à déclencher l’arme nucléaire.

 

Mais voilà que le petit Ginkgo Biloba se mit à nous dire, alors que nous mettions l’eau sur ses pieds : « Ne laissez pas votre président de la république, Monsieur Macron, se faire héliporter sur un sous marin nucléaire à Belle Ile en Mer. Cela est aussi horrifiant. » Nous comprenions que c’est en nous défaisant en France de l’arme nucléaire de manière unilatérale, que nous ferons arrêter l’armement nucléaire du MONDE. Nous n’étions pas fiers de l’attitude de notre président. Nous lui avons écrit que pour enrayer le risque de faire éclater le ventre de notre mère la Terre, nous commençons à exiger de notre pays que nous arrêtions de verser des milliards d’euros afin de perfectionner notre armement nucléaire.

 

Afin de nous main-tenir dans cette lutte, je propose que nous nous donnions la main, que nous nous Main – Tenions, que nous nous tenions par la main. Nous pensons particulièrement à nos amis malades, Alain, Jacqueline, Paul…

Ainsi nous nous maintenons en résistance et résilience par rapport à la violence, par rapport aux armements de la France et particulièrement par rapport à l’armement nucléaire.

 

Repost 0
20 septembre 2017 3 20 /09 /septembre /2017 06:25


Film documentaire diffusé par la médiathèque Jura Nord, à l'espace culturel "Les Forges" à Fraisans.

JEUDI 2 NOVEMBRE 2017 À 19H00

En présence de Jean-Claude Mensch, maire d’Ungersheim
Projection suivi d’un débat

 

Complément d'information sur le site des Forges.

Repost 0
Published by luluencampvolant - dans Coup de projecteur
commenter cet article
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 18:00

RdV le samedi 23 septembre 2017 à 14h au parc des Glacis devant le monument aux morts près de la Gare Viotte à Besançon.

 

Des membres de notre association ADN-MANV* participeront à cette marche. Lulu et ses ânes se rendront à ce RDV. Ils partiront de Dampierre le mercredi 20 septembre, Lulu attend les marcheurs qui veulent les accompagner pour un café chez lui à 8h00. Ils feront halte le soir à Chemaudin où Marc et Geneviève offriront une soupe. Le lendemain, jeudi 21, nouveau départ à Chemaudin à 8h00 pour arriver aux haras de Besançon vers 16h00.

Ceux qui veulent participer à l'une ou l'autre marche, et (ou) au repas du mercredi soir,  sont invités à se manifester en laissant un message qui ne sera pas publié mais que l'administrateur comptabilisera. 

*(Association pour le Désarmement Nucléaire unilatéral de la France
en lien avec les Mouvement pour une Alternative Non-Violente)

 

 

Marchons pour la paix !

Le texte de l’Appel national signé par 115 organisations :

Partout en France le samedi 23 septembre 2017, marchons ensemble pour un monde de solidarité, de justice, de liberté, d’égalité, de fraternité et de Paix !
En marche pour la paix – Stop la guerre – Stop les violences

L’aspiration des peuples à vivre ensemble en paix dans la solidarité, la justice et la fraternité est immense.
Nous sommes persuadés qu’aucune de nos différences de convictions, d’appartenance ou de sensibilités philosophiques, politiques, religieuses, syndicales ou autres ne doit faire obstacle à l’expression de cette aspiration commune.

Nous sommes révoltés face à l’augmentation incessante des dépenses militaires qui sont passées de 1.144 milliards de dollars en 2001 à 1773 milliards en 2015 (Sipri en USD taux de change 2014) et favorisent un commerce des armes immoral et dangereux, alors que le budget des Nations Unies pour les opérations de paix est de seulement 8,7 milliards et que la lutte contre le réchauffement climatique nécessite des moyens importants tout comme la réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODD).

https://www.mvtpaix.org/wordpress/les-marches-pour-la-paix/

Marchons pour la paix !
Repost 0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 21:39

Jean-Marie Muller *


Ainsi donc, le Président Macron a cru devoir faire de la justifications de l'arme nucléaire un événement majeur du début de son quinquennat. Le 4 juillet, il se fait hélitreuiller à bord du Terrible, un des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) de Ile Longue dans la rade  de Brest et, le 20 juillet, il se rend sur la base aérienne  d'Istres qui abrite la composante aéroportée constituée des missiles air-sol de moyenne portée améliorée (ASMPA) installés sur des Mirage dont la visibilité traduit, selon le ministère des armées, la " détermination française à agir ". Un pareil affichage en faveur de la dissuasion nucléaire, qui peut paraître lisse en apparence, est lourd de graves ambiguïtés dont Emmanuel Macron ne semble pas conscient.

Sous-marin nucléaire Photo internet

Sous-marin nucléaire Photo internet

 


En 1969, alors qu'il était encore un adversaire résolu de l'arme nucléaire, François Mitterrand, évoquant le choix du général de Gaulle en faveur de la dissuasion n'hésite pas à affirmer que celui-ci est "en retard d'une stratégie et d'une morale". Il poursuit : "La sécurité sur le thème "à chacun sa bombe atomique" annonce la guerre certaine et la mort pour tous, le vainqueur étant celui qui meurt un quart d'heure après l'autre."


Pour sa part, quelques années plus tard, à l'occasion de l'élection présidentielle de 1981, François Mitterrand se mettra lui-même délibérément en retard pour pouvoir se rallier à l'Etat nucléaire. 


Le président Giscard d'Estaing fera lui-même l'expérience qu'en possédant l'arme nucléaire, il est "en retard d'une stratégie". Dans ses mémoires, il raconte que dans l'hypothèse où la France devrait faire face à une agression soviétique la doctrine l'inviterait à procéder à un tir nucléaire tactique sur les armées soviétiques, provoquant ainsi une escalade nucléaire qui menacerait de détruire la France. Dans ces conditions, le Président français conclut qu'il n'a pas d'autre choix que de ne pas donner l'autorisation de tir. Il conclut, incluant cette fois le domaine de la dissuasion stratégique : "Quoi qu'il arrive, je ne prendrai jamais l'initiative d'un geste qui conduirait à l'anéantissement de la France".


Pour sa part, Emmanuel Macron se trouve effectivement en retard "d'une stratégie et d'une morale". La préméditation d'un crime contre l'humanité qui structure la dissuasion nucléaire implique la négation et le reniement  des valeurs morales qui fondent la civilisation. Peut-être faut-il reconnaître au Président français une circonstance atténuante du fait que les clercs, qu'ils soient laïcs ou religieux, ont trahi leur mission, qui est de promouvoir ces valeurs, en s’accommodant eux-mêmes de l'arme nucléaire. Il existe une réelle indécence à dépenser des milliards d'Euros à une œuvre de mort qui nous menace plutôt qu'elle nous protège, au détriment de nombreuses œuvres de vie qui se trouvent en manque de moyens.


François Mitterrand aurait pu préciser que le général de Gaulle était également "en retard d'une démocratie". Il est remarquable qu'Emmanuel Macron ait décidé de justifier l'arme nucléaire en dehors de tout débat démocratique. Pas un seul député n'est intervenu au sein de l'Assemblée Nationale pour mettre en doute le choix nucléaire du Président de la République. Les Insoumis eux-mêmes se sont soumis sans oser la moindre contestation. Et où sont les écologistes dans cette affaire, alors même que l'arme nucléaire devrait susciter de leur part une opposition irréductible ? Il est vrai qu'un ministre d'Etat est censé les représenter au sein du gouvernement, mais, précisément, il s'agit d'un ministre de l'Etat et non pas de l'écologie.


Face à la menace terroriste


D'une manière plus générale, prétendre que face à la menace terroriste, la France est en guerre, c'est encore être en retard d'une stratégie et d'une morale. Le terrorisme n'est pas la guerre. La caractéristique de la stratégie terroriste est de permettre, par les moyens techniques les plus simples, de contourner et de mettre en échec les dissuasions militaires dont les moyens techniques sont les plus sophistiqués. Alors que les grandes puissances industrielles prétendent détenir les armes qui rendent inviolable leur sanctuaire national, l'arme des terroristes vient porter la violence, la destruction et la mort au cœur même de leurs villes. Le terrorisme vient prendre à revers la défense des sociétés modernes en sorte que les armes les plus puissantes s'avèrent inutiles et vaines aux mains des décideurs politiques et militaires. La stratégie du terrorisme pose donc comme postulat le refus de la guerre. Ce qui caractérise la guerre, c'est la réciprocité des actions décidées et entreprises par chacun des deux adversaires. Or, précisément, face à l'action des terroristes, aucune action réciproque ne peut être entreprise par les décideurs adverses. Ceux-ci se trouvent dans l'incapacité de répondre coup pour coup à un adversaire qui se dérobe. C'est donc se fourvoyer que de prétendre combattre le terrorisme en faisant la guerre.

 
Nous ne pouvons pas nous dispenser de chercher à comprendre le terrorisme, sous le prétexte fallacieux que ce serait déjà commencer à le justifier. En réalité, comme toute stratégie d'action violente, le terrorisme a sa propre rationalité politique. Et il est vain de la nier en brandissant son immoralité intrinsèque. Pour éradiquer le terrorisme, c'est-à-dire pour le déraciner, il faut d'abord s'efforcer de comprendre quelles sont les racines historiques, sociologiques, idéologiques et politiques qui l'alimentent. Dès lors que la dimension politique du terrorisme sera reconnue, il deviendra possible de rechercher la solution politique qu'il exige. En définitive, pour vaincre le terrorisme, ce n'est pas la guerre qu'il faut faire, mais la justice qu'il faut construire.

 

Face à l'extrême tragique de la guerre et du terrorisme, le réalisme ne devrait-il pas nous conduire à réfléchir enfin sur les possibilités offertes par la stratégie de l'action non-violente ? Opter pour la non-violence, c'est précisément refuser d'imiter la violence des violents par une réaction symétrique qui crée un engrenage dans lequel les adversaires se trouvent enfermés dans une spirale de violence. La non-violence vient rompre le cycle des ressentiments, des revanches et des vengeances et devrait nous permettre de rattraper nos retards.
Certes, la non-violence est un risque : elle est le risque même de l'espérance.

* Membre fondateur du Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN)
Auteur de Libérer la France de l’arme nucléaire, 2014, Chronique sociale.
www.jean-marie-muller.fr
 

Repost 0
31 juillet 2017 1 31 /07 /juillet /2017 21:11

Journées de jeûne à Dampierre.

 

Dimanche 6 août et lundi 7 août 2017

 

autour du petit Ginkgo près de l'église

 

Temps de partage et d'échanges sur les thèmes de la non-violence

 

et du désarmement nucléaire unilatéral de la France.

 

Commémoration 2016

Commémoration 2016

Repost 0

Présentation

  • : Lulu en camp volant
  • Lulu en camp volant
  • : Lucien Converset, dit Lulu est prêtre. A 75 ans, il est parti le 25 mars 2012 avec son âne Isidore en direction de Bethléem, où il est arrivé le 17 juin 2013. Il a marché pour la paix et le désarmement nucléaire unilatéral de la France. De retour en France, il poursuit ce combat. Merci à lui ! Pour vous abonner à ce blog, RDV plus bas dans cette colonne. Pour contacter l'administrateur du blog, cliquez sur contact ci-dessous.
  • Contact

Commentaires

Vous pouvez laisser un commentaire sous les articles. Les commentaires sont modérés avant publication. C'est-à-dire que tout commentaire injurieux, insultant publicitaire ou inadéquat n'est pas publié Merci.

Recherche

Où est LULU ?

Aujourd'hui, Lulu réside dans son village natal de Dampierre dans le Jura.

Désarmement nucléaire

Journée de jeûne pour demander le désarmement nucléaire unilatéral de la France,

tous les 1ers lundis du mois de 14h à 17h en hiver, de 16h à 18h en été, à Dampierre (39) avec un temps de partage et de réflexion animé par Lulu.

Et commémoration des bombardements d'Hiroshima et Nagasaki entre les 6 et 9 août, chaque année.

L'anti-pub

Les pubs sur les blogs ou les sites que vous consultez sont trop agressives ? Il existe un moyen de respirer à nouveau, en téléchargeant le pare-pub Adblock Plus (clic). Vous ne supprimerez pas les pubs imposées, mais vous ne les verrez plus.

Coup de projecteur

arton610-3e2d0 

Institut de recherche sur la Résoution

Non-Violente des Conflits

 

photo-2015--9-janvier2.jpg

Clic sur les icônes