Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 décembre 2016 6 24 /12 /décembre /2016 16:00

Véronique nous a transmis le déroulement de la célébration qui a été proposée aux enfants qui se retrouvent au caté à Thésy.

 

La photo est reprise d'un article du 24/12/2012 (Clic sur la date)

Celestin :

Bonjour à tous.

Nous sommes heureux que vous soyez venus nous rejoindre pour prier chanter et réfléchir sur la naissance de Jésus.

Merci à Olivier, Laurent et Christiane de prendre du temps pour nous et merci de nous recevoir dans votre étable.

 

Léa, Elodie, Noémie décorent un sapin (boules, guirlandes...)

 

Elodie : Aujourd’hui, c’est le premier jour des vacances, on est content et même un peu excités…

Noël ça représente tellement de choses.

 

Noémie : Au caté, nous avons réfléchi sur la signification de cette fête et nous avons écrit : Ce sont les cadeaux, le père noël, le sapin et les guirlandes.

C’est joli, il y a de la neige, on décore la maison, on accroche des chaussettes à la cheminée…

 

Léa : Mais on a aussi dit : Noël c’est la crèche, c’est la naissance de Jésus.

C’est le bonheur, la joie, l’amour, c’est quand on avance les rois mages.

C’est le bonheur de vivre en famille c’est la fête de Dieu.

 

Véro : Et puis ce matin on a pris du temps pour entrer dans une étable, regarder, écouter et découvrir une très belle histoire qui se trouve dans notre livre « Ta parole est un Trésor »

 

Luc 1,26-38

Annonce de la naissance de Jésus

Florian : Le sixième mois, l'ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, chez une vierge fiancée à un homme de la famille de David, appelé Joseph. Le nom de la vierge était Marie. L'ange entra chez elle et dit :

 

Léonie : «Je te salue, toi à qui une grâce a été faite, le Seigneur est avec toi. [Tu es bénie parmi les femmes.]»

 

Florian : Troublée par cette parole, Marie se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation. L'ange lui dit :

 

Léonie : «N'aie pas peur, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu seras enceinte. Tu mettras au monde un fils et tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son ancêtre. Il régnera sur la famille de Jacob éternellement, son règne n'aura pas de fin. »

 

Florian : Marie dit à l'ange :

 

Ninon : « Comment cela se fera-t-il, puisque je n'ai pas de relations avec un homme?»

 

Florian : L'ange lui répondit :

 

Léonie : «Le Saint-Esprit viendra sur toi et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C'est pourquoi le saint enfant qui naîtra sera appelé Fils de Dieu.

Voici qu'Elisabeth, ta parente, est elle aussi devenue enceinte d'un fils dans sa vieillesse. Celle que l'on appelait 'la stérile' est dans son sixième mois. En effet, rien n'est impossible à Dieu.»

 

Florian : Marie dit:

 

Ninon : «Je suis la servante du Seigneur. Que ta parole s'accomplisse pour moi ! »

 

Florian : Et l'ange la quitta.

 

Chant : à Marie

 

Florian :

En ces jours-là, parut un édit de l’empereur Auguste, ordonnant de recenser toute la terre.

 

Romain (Hérode) :

« Avis à toute la population ! Chacun doit aller dans sa ville d’origine pour s’y faire inscrire.

Avis à toute la population ! Allez vous faire recenser dans votre ville d’origine. »

 

Marie et Joseph (Ninon et Albin) montent doucement :

 

Florian :

Joseph, lui aussi, quitta la ville de Nazareth en Galilée, pour monter en Judée, à la ville de David appelée Bethléem, car il était de la maison et de la descendance de David. Il venait se faire inscrire avec Marie, son épouse, qui était enceinte.

Or, pendant qu’ils étaient là, arrivèrent les jours où elle devait enfanter.

 

Albin : « Auriez-vous une petite place pour que ma femme puisse accoucher ? »

 

Solène : « on ne vous connait pas, allez plus loin !

On ne reçoit pas n’importe qui et puis on n’a pas de place .

 

Albin : « Viens Marie, ne t’inquiètes pas , on va aller plus loin .Tiens justement voilà des bergers.

 

Dorian et Marius se tiennent debout, ils refont la paille aux bêtes

 

Albin : « S’il vous plaît Messieurs, auriez-vous une petite place pour nous, ma femme va accoucher bientôt.

 

Marius : « Nous ne sommes pas riches mais venez entrez dans notre étable.

 

Dorian : « Nous allons prendre soin de vous, n’ayez pas peur. Vous allez vous installer dans l’étable où il y a de la paille, et les bêtes vous tiendront chaud.

 

Marie et Joseph s’installent vers l’auge.

 

Florian : « Marie mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune.»

 

Ninon prend son poupon et le couche dans l’auge.

 

Florian : « Dans les environs se trouvaient des bergers qui passaient la nuit dans les champs pour garder leurs troupeaux. »

 

Noéline et Rose s’approchent des bergers Célestin, Maelis, Gabriel et Lorys.

 

Florian : L’Ange du Seigneur s’approcha, et la gloire du Seigneur les enveloppa de sa lumière. Ils furent saisis d’une grande crainte, mais l’ange leur dit :

 

Rose : « Ne craignez pas je viens vous annoncer une bonne nouvelle ! »

 

Noeline : « Une grande joie pour tout le peuple : Aujourd’hui vous est né un Sauveur, dans la ville de David. Il est le Messie, le Seigneur. »

 

Rose : « Et voilà le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire. »

 

Florian : Et soudain, il y eut avec l’Ange une troupe céleste innombrable, qui louait Dieu en disant :

 

Chant : Les anges dans nos campagnes

 

Florian : Et il advint, quand les anges les eurent quittés pour le ciel, que les bergers se dirent entre eux :

 

Gabriel : « Allons jusqu'à Bethléem et voyons ce qui est arrivé et que le Seigneur nous a fait connaître. »

 

Florian : Ils vinrent donc en hâte et trouvèrent Marie, Joseph et le nouveau-né couché dans la crèche.

 

(Les bergers montent jusque vers Jésus et se mettent à genoux)

 

Florian
Ayant vu, ils firent connaître ce qui leur avait été dit de cet enfant ; et tous ceux qui les entendirent furent étonnés de ce que leur disaient les bergers.

 

Lorys : « C’est un sauveur ! »

 

Maelis : « Il est le fils de Dieu. Il est le Messie »

 

Lorys : « Allez le dire au monde entier !»

 

Célestin : « Allons le dire au monde entier »

 

Florian : Quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant en son cœur.

Puis les bergers s’en retournèrent en glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu, suivant ce qui leur avait été annoncé.

 

Chant : Il est né le Divin Enfant

 

 

Crèche vivante dans une étable avec les enfants

Dans une prochain article, nous vous partagerons un beau projet qui est proposé aux enfants.

Joyeux Noël à vous tous fidèles lecteurs !

Partager cet article

Repost 0
Published by luluencampvolant - dans Coup de projecteur
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Lulu en camp volant
  • Lulu en camp volant
  • : Lucien Converset, dit Lulu est prêtre. A 75 ans, il est parti le 25 mars 2012 avec son âne Isidore en direction de Bethléem, où il est arrivé le 17 juin 2013. Il a marché pour la paix et le désarmement nucléaire unilatéral de la France. De retour en France, il poursuit ce combat. Merci à lui ! Pour vous abonner à ce blog, RDV plus bas dans cette colonne. Pour contacter l'administrateur du blog, cliquez sur contact ci-dessous.
  • Contact

Commentaires

Vous pouvez laisser un commentaire sous les articles. Les commentaires sont modérés avant publication. C'est-à-dire que tout commentaire injurieux, insultant publicitaire ou inadéquat n'est pas publié Merci.

Recherche

Où est LULU ?

Aujourd'hui, Lulu réside dans son village natal de Dampierre dans le Jura.

Désarmement nucléaire

Journée de jeûne pour demander le désarmement nucléaire unilatéral de la France,

tous les 1ers lundis du mois de 14h à 17h en hiver, de 16h à 18h en été, à Dampierre (39) avec un temps de partage et de réflexion animé par Lulu.

Et commémoration des bombardements d'Hiroshima et Nagasaki entre les 6 et 9 août, chaque année.

L'anti-pub

Les pubs sur les blogs ou les sites que vous consultez sont trop agressives ? Il existe un moyen de respirer à nouveau, en téléchargeant le pare-pub Adblock Plus (clic). Vous ne supprimerez pas les pubs imposées, mais vous ne les verrez plus.

Coup de projecteur

arton610-3e2d0 

Institut de recherche sur la Résoution

Non-Violente des Conflits

 

photo-2015--9-janvier2.jpg

Clic sur les icônes