Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2015 3 07 /10 /octobre /2015 08:12

Le réseau pour une paix juste au Moyen-Orient vous invite.

Le festival n'est pas fini !

Festival Palestine au coeur à Dole
Festival Palestine au coeur à Dole
Repost0
6 octobre 2015 2 06 /10 /octobre /2015 07:38
Défense de l'emploi-Protection de l'environnement
Repost0
22 septembre 2015 2 22 /09 /septembre /2015 21:16

Un Comité d’Accueil Citoyen (CAC 39)

ouvert à toutes et à tous,

pour accueillir des réfugiés …,

s’est créé, à DOLE le lundi 14 septembre.

 

 

Face à une arrivée importante en Europe de Réfugiés d’origines diverses et suite à la décision des autorités françaises d’accueillir 24 000 réfugiés sur 2 ans, un grand nombre de jurassiens se sentent concernés.

Ils sont prêts à répondre généreusement  au devoir d’hospitalité qui les a toujours caractérisés dans le passé.

Les citoyens de tous les bords du Cercle du Silence et la Plateforme des Associations de Solidarité ont constitué le Comité d’Accueil Citoyen (CAC 39).

 

La première réunion, lundi 14 Septembre, de ce Comité dolois a permis de constater très rapidement que nous étions nombreux à vouloir « faire  quelque chose » sans toujours être en capacité de mettre une action précise et concrète en face de cette volonté.

 

Dans un premier temps ce Comité déclare :

  • Il s’agit de s’engager, de façon collective et durable, à un accueil solidaire et digne de ces personnes réfugiées.
  • C’est aussi l’occasion de rappeler que nous devons exercer notre solidarité de proximité auprès des familles en difficulté résidant déjà à Dole et les communes avoisinantes.

 

Le Comité vous invite à une réunion publique ouverte à tous le :

                           

Vendredi 25 septembre à 20h 

salle Edgar Faure (Mairie de Dole)

 

Vous pourrez vous inscrire sur place à  une des nombreuses commissions telles que :

Santé,  Logement, Démarches administratives,  Financement, Alimentation, Suivi scolaire, Apprentissage de la langue….     

 

Venez nombreux  exprimer votre solidarité à l’égard de personnes en danger.

 

Pour les personnes qui ne pourraient pas venir le 25 septembre mais souhaitent s’associer à cette démarche, elles pourront contacter soit le 03 84 70 94 02, soit le 03 84 72 30 27.

 

Premières associations signataires :

Les Cercles de Silence et les  membres de la Plateforme doloise d’Associations de Solidarité Internationale.

Repost0
3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 22:41

à 20h55

HIROSHIMA, LA VÉRITABLE HISTOIRE 

Le 6 août 1945, le monde bascule dans l'ère nucléaire quand la bombe «Little Boy» explose au-dessus de la ville japonaise d'Hiroshima. 80 000 personnes périssent sur le champ et des milliers d'autres succombent de leurs blessures ou des radiations au cours des jours et des années qui suivent. Soixante-dix ans après cet événement, des questions continuent de se poser. Le bombardement d'Hiroshima, et celui de Nagasaki trois jours plus tard, ont été présentés comme un mal nécessaire par les Américains pour forcer les Japonais à capituler. Les objectifs de Truman étaient autres : tester la bombe sur le terrain et devancer les Soviétiques dans la course à l'armement.

extrait de telérama

 

Voir le commentaire de la Croix ici

Repost0
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 20:00

Lors de la journée nationale de la résistance, le 27 mai, Avec Geneviève de Gaulle-Anthonioz, Pierre Brossolette, et Jean Zay, Germaine Tillion entre Panthéon.

 

A cette occasion, le Musée de la Résistance et de la Déportation (Citadelle de Besançon) met en lumière le parcours de Germaine Tillion, en proposant des expositions et l'opérette que celle-ci a écrite en octobre 1944 à Ravensbrück. Cette opérette est intitulée :

 

"Le Verfügbar aux Enfers" 

 

 

Ecoutons Germaine TILLION : « J’ai écrit une opérette, une chose comique, car je pense que le rire, même dans les situations les plus tragiques, est un élément revivifiant.»  

 

 

Depuis 2010, le théâtre de la Petite Montagne a mis en scène cette opérette. Vous pouvez voir ce spectacle le vendredi 5 juin à 15h au Musée de la Résistance et de la Déportation de la Citadelle – Besançon, mais aussi  le mercredi 3 juin à 20h30 à la Salle des Fêtes des Moussières  - Haut-Jura. (Il est conseillé de réserver ses places)

 

Informations sur le site du théâtre de la Petite Montagne, et sur le site de la Citadelle

 

Mais si vous ne pouvez pas voir ces spectacles, vous avez la possibilité d'écouter cette opérette sur France Culture :

 

Et vous avez tout l'été pour visiter les expositions à la Citadelle de Besançon, (jusqu'au dimanche 20 septembre) :

 

Exposition au Musée de la Résistance et de la Déportation :

"Les armes de l'esprit, Germaine Tillion 1939-1954"

.

Exposition au Musée Comtois :

"Germaine Tillion ethnologue dans les Aurès, 1934-1940"

 

 

Infos sur le site de la Citadelle ICI

Repost0
2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 08:00

La Bise ? Vous ne connaissez pas encore ? C'est une maison de vacances d'ATD Quart Monde, située à Mesnay près d'Arbois (39). Elle accueille des familles qui ne sont jamais parties en vacances.

Pour en savoir plus, il suffit d'un CLIC ICI.

Et le dépliant de la Bise ICI

Photo du site ATD

Photo du site ATD

La Bise organise des portes ouvertes le Samedi 13 juin de 11h à 17h30.

L'occasion de découvrir ce lieu pour tous ceux qui ne le connaissent pas.

Portes ouvertes à la Bise
Repost0
21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 09:57

ASSEMBLEE GENERALE

Samedi 25 avril 2015

Salle des Fêtes de Port-Lesney

 

 

14 heures, assemblée statutaire

Présentation des différents rapports

Débat

 

 

Vers 15 heures, Elisabeth Lamy nous partagera les témoignages recueillis lors de son voyage au Brésil en novembre :

Jovanir : Citoyenneté

Penha : Lutte contre la violence faite aux femmes,

Helena et Ana : La prison des jeunes,

Veronica : Protection des témoins de crime.

 

Vers 17 heures, recueillement sur la tombe de Gaby.

 

Lors de cette journée, vous pourrez acheter le livre de Gaby "Un prêtre français assassiné au Brésil"

 

Repost0
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 22:33
Le salaire de la faim

Et pour ceux qui ne peuvent se rendre à Lons mardi, vous pouvez visionner ce film ICI.

Repost0
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 15:15

Une association d'entrepreneurs, réunissant économie conventionnelle et économie sociale et solidaire, vient de voir le jour : Initiatives Développement Jura. Son objectif : mettre en évidence les besoins économiques et sociaux d'un territoire et bâtir des projets locaux soutenus par les pouvoirs publics...

Claude Chevassus et Laurent Assathiany se sont rencontrés lors d'une réunion sur le projet de Center parcs. Ils sont tombés d'accord : il faut un projet alternatif. Ph DB

Claude Chevassus et Laurent Assathiany se sont rencontrés lors d'une réunion sur le projet de Center parcs. Ils sont tombés d'accord : il faut un projet alternatif. Ph DB

Une dizaine d'entrepreneurs jurassiens viennent de créer une association destinée à « repérer des initiatives et soutenir des projets dans le respect des personnes et de l'environnement ». Présenté ainsi, cela ne dit pas forcément grand-chose, hormis que l'idée est belle et généreuse. En fait, le déclencheur de la création d'Initiatives Développement Jura, ID-39, est le projet de Center parcs de la forêt de Poligny. Lors de la première réunion publique organisée par le Pic noir, association d'opposants au projet, deux hommes dans le public interviennent dans le même sens : Claude Chevassus et Laurent Assathiany.

Ils ne se connaissent pas, mais partagent une conviction : « on ne peut pas seulement être contre le Center parcs, il faut travailler à un projet alternatif », explique le second. « Il s'agit de ne pas être clivant. On est pour le développement du territoire, mais aussi le développement des personnes, le développement de l'homme et de tous les hommes à partir de valeurs », ajoute le premier qui avait lancé : « Si on avait tous ces fonds publics pour l'économie, ce n'est pas 300 emplois qu'on pourrait créer, mais 3000 ! »

Quelque temps plus tard, l'ex-président du Conseil général, Christophe Perny, défend le projet devant 300 personnes. Un jeune vigneron, Valentin Morel, l'interpelle sur le montant des subventions publiques par emploi : « 230.000 euros selon vos chiffres, 350.000 selon les miens ». Le lendemain, Ulysse Charpentier, patron d'une petite affaire d'import-export de fromage à Poligny, prend contact avec lui : « On est pour quelque chose d'autre ».

 

40 ans de chômage pour 300 personnes

Tous s'interrogent sur le coût du projet de Pierre et Vacances en argent public. Interloqués par les 70 à 80 millions d'euros que les collectivités projettent d'injecter dans le projet et ses à-côtés pour créer 250 à 300 emplois, pas tous de bonne qualité, ils en parlent autour d'eux et créent un petit groupe où cohabitent entrepreneurs de l'économie sociale et solidaire et de l'économie conventionnelle.

Il y a parmi eux Frédéric Fraichot, un conseiller financier. Il préside la CGPME du Jura, mais c'est à titre personnel qu'il s'engage dans ID-39 : « il s'agit de voir comment on peut faire de l'économie avec moins d'argent, avoir un projet économique de territoire et voir ce qu'il coûte. 52 millions pour 300 emplois, c'est l'équivalent des indemnités de chômage de 300 personnes pendant 40 ans ! Le Center parcs est un OVNI qui nous est tombé dessus sans qu'on n'ait rien demandé... Quand on voit qu'une mission revitalisation sur le Haut-Jura a coûté 2 millions d'euros pour 300 emplois... » Deux millions dont un tiers d'argent public.

 

Répertorier les besoins non couverts par les secteurs marchands

Il doute aussi des retombées économiques et sociales annoncées, autant pour la filière bois que pour la viticulture, le tourisme ou encore la construction : « les entreprises du Jura n'ont pas l'ingénierie thermique pour la bulle ». Il estime que la forêt de Poligny est « l'endroit le plus mal choisi » : s'il l'a été, c'est parce qu'il était pratique pour le promoteur de « ne traiter qu'avec un seul propriétaire », en l'occurrence la ville de Poligny. Il trouve aberrante la perspective d' « une conduite forcée pour amener l'eau depuis Syam : pourquoi pas la tour Eiffel ! » Est sévère pour le modèle économique : « il faut dépenser mieux l'argent de la Caisse des Dépôts et consignation, c'est celui de nos retraites ! »

« Ce n'est pas le travail qui manque, c'est l'emploi », a coutume de dire Claude Chevassus, qui préside ID-39. Petit patron chrétien social d'un commerce de pneus, il est déjà à l'origine de la création de l'association de lutte contre le gaspillage, qui fait de l'insertion et du recyclage d'objets de toutes sortes, d'Ecofor, une école de seconde chance. ID-39 entend explorer les « gisements économiques dans trois secteurs : les personnes âgées, la jeunesse, les chômeurs de longue durée », résume Valentin Morel. Il s'agit notamment de « répertorier les besoins non couverts par les secteurs marchands », explique Claude Chevassus.

 

Dans une rivière, ceux qui sont à contre-courant sont les poissons vivants,

Comme le démarrage des travaux de la Commission particulière du débat public est imminent, il n'y a pas de temps à perdre. Une chargée de mission doit « mettre en musique les propositions, collecter les informations auprès des secteurs concernés et des habitants, les gens ont plein d'idées », dit Claude Chevassus. « On veut repérer les lanceurs d'idées, regardez les besoins non solvables, regarder par exemple vers l'affouage que beaucoup de gens ne vont plus chercher », complète Laurent Assathiany. « On est dans une démarche prospective à partir de ce qui se sur le territoire, on veut initier un projet de société à travers tout ça : le vivre ensemble», dit Claude Chevassus.

 

Il n'a pas peur d'être à contre-courant : « dans une rivière, ceux qui sont à contre-courant sont les poissons vivants, ceux qui se laissent aller sont morts... » Valentin Morel est ravi : « c'est génial, la sociologie de cette association qui réunit petits patrons et écologistes, tous partis sur des problèmes économiques ». Pour sa part, il a en tête les besoins de son secteur : « la viticulture a besoin de planter 300 hectares, mais comment faire ? » C'est le thème de la prochaine réunion thématique de l'association. Un sommaire calcul aboutit à la création d'une centaine d'emploi si l'on prend l'hypothèse de la création d'une soixantaine de structures de 5 ha, générant chacune un vigneron ayant besoin 0,7 à 0,8 équivalent temps-plein. A environ 20.000 euros l'hectare de vigne nouvelle, entre achat, terrassement et plantation, le budget théorique est de 6 millions... « Si ça permet de changer les idées des élus... »

 

Article de Daniel Bordür dans Factuel Infos

 

"publié avec l'autorisation de Factuel.info, journal franc-comtois d'information et de débat, sans publicité et par abonnement".

Repost0
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 13:55
Une pièce de Théâtre d'après l'oeuvre de Germaine Tillion
Info de dernière minute :
 
Mardi 17 mars, à 14H et 19H30, à l'espace Mandela (Planoise)  
 
  
 DIALOGUE est une adaptation théâtrale, de différents écrits de Germaine Tillion. Elle met en scène son implication extraordinaire dans la guerre d'Algérie et décrit merveilleusement l'universalité de sa démarche : tenter coûte que coûte d'amorcer un dialogue pour sortir de situation de conflits sans issues. "Le personnage de Germaine Tillion porte en lui une humanité exceptionnelle" qui l'a toujours poussée à rechercher le dialogue dans des circonstances épouvantables pour faire baisser la violence, sauver des vies individuelles, empêcher des exécutions capitales, arracher des personnes à la torture... sans jamais renoncer à son attachement pour le vrai et le juste.

____________________________________________________________

 

Cette pièce, d'une durée de 1H15 environ sera suivie d'un débat avec le metteur en scène et les comédiens du théâtre de l'averse.

La représentation de 14H est réservée en priorité pour les scolaires (élèves de terminale de Victor Hugo...).

Le 19, les comédiens se produiront devant les lycéens de Pergaud.

Et le dimanche 26 avril, pour la journée nationale du souvenir de la déportation, un concert-lecture sera donné au petit Kursaal.

 

Ce qui rend exceptionnel le personnage de Germaine Tillion (1907 – 2008) est la manière dont elle a su réunir travaux de connaissance et actions. Ethnologue dans l'est de l'Algérie (chez les Chaouias, population berbère de l'Aurès) dans les années trente, elle cherche à comprendre mais aussi à aider ceux qui l'entourent. Rentrée en France au moment de la débâcle, elle s'engage dans la résistance ; s'ensuivent arrestation, prison, camp de concentration (Ravensbrück) où elle cherchera encore à soulager la détresse de ses camarades. Au retour des camps, elle devient historienne de la déportation et de la résistance.

En 1954 éclate la guerre d'Algérie : elle luttera contre la misère, la torture et les exécutions pour “arrêter le terrorisme”. Elle expliquera que, "pour freiner les violences, il faut, sur les deux rives de la Méditerranée comme ailleurs, encourager la participation des femmes au pouvoir collectif".

Traversant les heures les plus sombres du siècle, elle n'aura jamais perdu la compassion pour ses semblables, ni son hospitalité, ni son humour légendaire.

 

Repost0

Présentation

  • : Lulu en camp volant
  • Lulu en camp volant
  • : Lucien Converset, dit Lulu est prêtre. A 75 ans, il est parti le 25 mars 2012 avec son âne Isidore en direction de Bethléem, où il est arrivé le 17 juin 2013. Il a marché pour la paix et le désarmement nucléaire unilatéral de la France. De retour en France, il poursuit ce combat. Merci à lui ! Pour vous abonner à ce blog, RDV plus bas dans cette colonne. Pour contacter l'administrateur du blog, cliquez sur contact ci-dessous.
  • Contact

Commentaires

Vous pouvez laisser un commentaire sous les articles. Les commentaires sont modérés avant publication. C'est-à-dire que tout commentaire injurieux, insultant publicitaire ou inadéquat n'est pas publié Merci.

Recherche

Désarmement nucléaire

Journée de jeûne pour demander le désarmement nucléaire unilatéral de la France,

tous les 1ers lundis du mois de 14h à 17h en hiver, de 16h à 18h en été, à Dampierre (39) avec un temps de partage et de réflexion animé par Lulu.

Et commémoration des bombardements d'Hiroshima et Nagasaki entre les 6 et 9 août, chaque année.

L'anti-pub

Les pubs sur les blogs ou les sites que vous consultez sont trop agressives ? Il existe un moyen de respirer à nouveau, en téléchargeant le pare-pub Adblock Plus (clic). Vous ne supprimerez pas les pubs imposées, mais vous ne les verrez plus.