Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 août 2015 5 07 /08 /août /2015 22:10

Un premier souvenir de la journée du 6 août à Dampierre qui fut très…. chaude….intense…. passionnante.

Un grand merci à tous ceux qui se sont manifestés en venant en participant, en envoyant des messages.

Merci à JM MULLER qui est intervenu auprès de R.C.F. en direct à la radio. Quel bonheur de le sentir aussi proche !

N’oubliez pas que nous continuons dimanche et que nous comptons toujours sur votre soutien.

 

Jacqueline, secrétaire d'ADN

 

Photos d'André Siclet. Merci André !
Photos d'André Siclet. Merci André !

Photos d'André Siclet. Merci André !

Antoinette nous invite à répondre au sondage de BFMTV sur le désarmement nucléaire, 70 ans après Hiroshima et Nagasaki. CLIC ICI !

Repost0
5 août 2015 3 05 /08 /août /2015 05:00
Publié dans le Canard Enchaîné du 29  juillet 2015

Publié dans le Canard Enchaîné du 29 juillet 2015

On n'oublie pas les RDV à Dampierre les 6 et 9 août, de 10h00 à 20h00. (Info ici)

Apportez les journaux de la semaine que vous possédez, pour discutter ensemble de la façon dont la presse parle de ce funeste 70ème anniversaire des bombes d'Hiroshima et Nagasaki.

Repost0
3 août 2015 1 03 /08 /août /2015 22:41

à 20h55

HIROSHIMA, LA VÉRITABLE HISTOIRE 

Le 6 août 1945, le monde bascule dans l'ère nucléaire quand la bombe «Little Boy» explose au-dessus de la ville japonaise d'Hiroshima. 80 000 personnes périssent sur le champ et des milliers d'autres succombent de leurs blessures ou des radiations au cours des jours et des années qui suivent. Soixante-dix ans après cet événement, des questions continuent de se poser. Le bombardement d'Hiroshima, et celui de Nagasaki trois jours plus tard, ont été présentés comme un mal nécessaire par les Américains pour forcer les Japonais à capituler. Les objectifs de Truman étaient autres : tester la bombe sur le terrain et devancer les Soviétiques dans la course à l'armement.

extrait de telérama

 

Voir le commentaire de la Croix ici

Repost0
28 juillet 2015 2 28 /07 /juillet /2015 06:47
Hiroshima-Nagasaki... Plus jamais ça !

Commémoration des 70 ans d’HIROSHIMA et NAGASAKI

 

 

A.D.N.

 

Association Franc-Comtoise

pour le Désarmement Nucléaire unilatéral de la France,

et son président Lucien CONVERSET

vous invitent, à 3 jours de jeûne et de réflexion,

 

le Lundi 3 août 2015,

comme tous les 1ers lundis du mois

de 16h00 à 19h00 à la salle de la mairie de DAMPIERRE

 

 et les Jeudi 6 août et Dimanche 9 août 2015

de 10h00 à 20h00

place du 8 mai, face à l’église de DAMPIERRE

 

sur le thème “Défi de la non violence dans le monde aujourd’hui” 

à partir des rencontres d’avril avec le philosophe J.M.MULLER.

 

 

Venez jeûner, écouter, participer, échanger, vous renseigner, cheminer avec nous pour mieux comprendre le chemin vers lequel s’engage notre société.

 

 

"Nos différences sont une force qui doit nous enrichir."

Repost0
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 10:08

Dampierre, les premiers jours de Janvier 2015

 

Chers AMIS,

 

 Ginkgo-Biloba.jpg

 

C’est depuis le pied du Ginkgo Biloba de Dampierre que, dans le sourire de Jeannot et Béatrice et de tous les amis tenant l’âne Gamin, je viens vous souhaiter une belle et bonne année 2015.


Le Ginkgo Biloba est l’arbre qui a résisté au déferlement dévastateur de notre humanité à Hiroshima et Nagasaki.

 

Je suis heureux que quelqu’un ait planté cet arbre il y a plus de 100 ans dans le parc de la mairie de notre commune de Dampierre, et qu’il tienne.

 

Je viens de faire un songe en appuyant mon dos tout contre son écorce et en ramassant ses feuilles d’or. J’accrochais vos noms à ses branches. Et, tout en nous défaisant de nos attitudes agressives, nous ensemencions les graines de résistance de cet arbre et nous les cultivions en nos jardins intérieurs et communaux, dans une ambiance de non violence. C’était beau ce que nous faisions. Nous étions en train d’élever notre humanité. Et quand je sortis de ce songe, je vis que c’était bien ça que l’on continuait de réaliser. Nos rêves devenaient réalité.

 

Dans la galette des rois-mages de l’Epiphanie, est-ce que ce ne serait pas là aussi qu’est cachée cette fève, cette graine qui nous rend capables de « prendre un autre chemin » que celui de la violence ?!

 

 

Belle et bonne année 2015.

 

Lulu

 

Rappel : le 1er lundi du mois, journée de jeûne pour le désarmement nucléaire de la France, et temps de partage et de rencontre à Dampierre de 14h à 17h

Repost0
22 août 2014 5 22 /08 /août /2014 20:37

Merci à Mgr Emmanuel LAFONT, évêque de Cayenne, premier évêque français à prendre position récemment en faveur du désarmement nucléaire unilatéral de la France. Le 14 juillet 2014, il a adressé une lettre de soutien à ceux qui manifestaient par le jeûne pour le désarmement nucléaire, les 6 et 9 août, dates anniversaires de l'explosion des bombes à Hiroshima et Nagasaki.

"Il n’y a aucune justification à la fabrication et au stockage d’armement nucléaire. Il faut le dire haut et clair. Il n’y a aucune justification au fait qu’il faudrait attendre que les autres baissent les armes pour que nous baissions notre armement nucléaire."

Voici sa lettre :

 

14 Juillet 2014

 

Chers amis,

 

        Que la paix soit avec vous.

 

Retenu dans mon diocèse et par différents engagements, je ne peux être des vôtres physiquement pendant votre manifestation de jeûne, autour des 6 – 9 août prochains. Je tiens cependant à vous saluer et à vous dire ma solidarité entière dans le témoignage que vous portez et le désir de faire connaître au plus grand nombre le caractère criminel de l’armement nucléaire.

 

J’ai eu le privilège de me rendre à Hiroshima, le 6 août 1998, et de participer à la cérémonie interconfessionnelle à la mémoire des victimes de la bombe et en imprécation pour que cesse tout armement nucléaire. J’en garde un souvenir  profond. Juifs, musulmans, taoïstes, bouddhistes et chrétiens de différentes religions se sont retrouvés, à ce point zéro pour dire  non à la folie nucléaire.

 

Il n’y a aucune justification à la fabrication et au stockage d’armement nucléaire. Il faut le dire haut et clair. Il n’y a aucune justification au fait qu’il faudrait attendre que les autres baissent les armes pour que nous baissions notre armement nucléaire. Je fais miens les propos du professeur Monod :

 

« Le désarmement, tout le monde en parle, mais personne n'en veut en réalité. Si on y songeait sérieusement, quel est le pays qui aurait le courage de déclarer la paix au monde ? Un pays qui dirait : "Moi, je désarme", désarmement unilatéral ? Ça serait, à travers le monde, une telle flambée de stupéfaction que là, peut-être, les choses changeraient.

La France est LE pays le plus qualifié pour un geste pareil, un geste qui aurait un retentissement prodigieux – j'allais dire cosmique. Là, les choses changeraient.[*]» 

 

Je fais miens les appels répétés du Saint Siège à un désarmement total.

 

L’Afrique du Sud a procédé, au début des années 1990 au démantèlement de son armement nucléaire. Il est vrai qu’elle le faisait pour que cet armement ne tombe pas entre les mains de Nelson Mandela ! Quelle ironie ! Mais ce pays est-il, depuis, plus en danger ? Certainement pas !

 

Je dénonce l’hypocrisie des gouvernements occidentaux qui prétendent empêcher d’autres pays d’obtenir un armement nucléaire alors qu’ils se sont arrogé le droit d’en posséder !

 

Garder nos armes n’est ni humain, ni raisonnable, ni chrétien à fortiori. Je souhaite que mon Eglise ait le courage de le dire, tranquillement mais fermement et clairement. Vous êtes à l’avant-garde de ce combat et de cette conscience. Je vous félicite et je vous remercie. Continuez !

 

 

 

† Emmanuel Lafont

Evêque de Cayenne

 

[*] Théodore Monod, Les carnets de Théodore Monod, Le Pré aux clercs, 1997, p. 236

Repost0
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 21:56

Dampierre, le 6 août 2014

 

COMMENT RETROUVER NOS VISAGES D’HOMMES LORSQU’ILS ONT ETE DEFIGURES ?

 

Aujourd’hui chez les chrétiens c’est une grande fête : celle de la reconnaissance que Jésus, «  le Fils de l’Homme » est transfiguré en présence de trois de ses disciples : Pierre, Jacques et Jean. Cette transfiguration se réalise de manière étonnante : « Son visage devient brillant comme le soleil et ses vêtements blancs comme la lumière… » (Mt, 17,2). En même temps, les disciples qui assistent à cet évènement entendent et comprennent que ce « Fils de l’Homme » Jésus, est le Fils bien aimé de Dieu, en qui son Père a mis tout son amour » (Mt 17, 5) Et nous-mêmes nous prenons acte que ce qui s’est dessiné sur le visage de l’Homme-Dieu, est dessiné désormais sur nos visages à nous tous membres de l’humanité. C’est notre acte de foi-confiance. C’est gravé dans nos cœurs. Comment empêcher que ce qui s’est réalisé là soit abimé par nous-mêmes.

 

Au début du mois de juin de l’année dernière, en traversant les territoires palestiniens, afin de me rendre à Bethléem, je suis passé au pied du Mont Tabor où, cet évènement de la transfiguration s’est accompli. Et il y eut quelque chose d’étonnant : l’ânesse Joséphine que j’avais dû retrouver pour accomplir ce voyage n’était pas tellement partante. Elle me faisait marcher très lentement. Elle trainait les sabots. Ça m’énervait. Mais je compris qu’elle faisait cela pour m’aider à voir clair. Elle me disait : « Est-ce que tu prends conscience en passant au pied du Mont Tabor, que vous les humains vous abimez ce qui vous est révélé sur cette montagne … Ne marche pas trop vite … Comprends que vous vous défigurez les uns les autres. Regarde bien durant cette marche que nous sommes en train de faire ce que des hommes font à d’autres hommes.

 

Et de fait, en entrant à Jenine dans le petit peu de « territoires laissés » aux Palestiniens, je découvrais qu’ils sont « occupés « comme me le confirmait le Père Jonny lorsqu’il m’accueillit à Naplouse en compagnie des religieuses de Mère Térésa : « Ici on est en territoire occupé » J’apprenais que des membres du pouvoir israélien, appuyés par les soldats de l’armée Tsaal, vidaient des familles entières de leurs habitations et accaparaient leurs maisons et leurs terres. Ce n’est pas une attitude d’hommes. Notre humanité en est défigurée.

 

Quelques temps après, j’apprenais que des responsables politiques et civils, capturaient l’eau dans les nappes phréatiques des villages palestiniens pour la pulser dans leurs propres villes et leurs colonies. Ils dévitalisaient ainsi le pays  palestinien.

 

J’apprenais encore, quelques temps après, que des hommes empêchaient d’autres hommes de se rendre dans leurs familles, ainsi que sur leurs lieux de travail, quand ils en avaient un, ainsi que dans les lieux de soins, tels que dispensaires et hôpitaux, en érigeant  un mur de séparation de huit mètres de haut. Notre mère la Terre, n’était plus la Terre des hommes.

 

Aujourd’hui, jour de la transfiguration, j’apprends par le journal, que dans   « Gaza, la population redécouvre une vie sans les bombes » Une trêve enfin commence, voilà un mois que le Gazaouis n’ont pas arrêtés d’être pilonnés, emprisonnés, asphyxiés par d’autres hommes. A la manifestation de Besançon l’autre jour, afin d’arrêter cette guerre, quelqu’un qui connait bien Gaza et le drame vécu par ses habitants, nous appelait à proclamer : « Nous sommes tous des Palestiniens » Cinquante jeunes filles et jeunes gens israéliens ont refusé dernièrement d’aller à la conscription. Ils sont devenus refuzniks, refusant de défigurer des Palestiniens.  Mais nous autres, pays européens, nous devons arriver à nous organiser pour empêcher cette guerre. Est-ce que nous ne continuons pas à fabriquer et vendre des armes ? Nous divulguons même sur les ondes au moment des informations la propagande israélienne qui justifie le déluge de bombes sur Gaza, en faisant l’opération « Bordure protectrice ». Bien sûr que nous réprimons aussi l’attitude du Hamas. Nous sommes appelés à dépasser les intérêts communautaristes et confessionnels dans la gestion de tous pays.

 

Nous ne pouvons pas non plus laisser se défigurer le visage de notre humanité par tout ce qui se passe en Irak, en ce moment, où des dizaines de milliers d’Irakiens, appartenant à des minorités religieuses, notamment des chrétiens mais aussi yézidis, vivent un véritable exode. Ils ont été vidés de Mossoul le 10 juin dernier, ils viennent d’être expulsés de Qaraqosh, par les miliciens sunnites de l’Etat Islamique (EI). Ils sont démunis de tout, et fuient vers le Kurdistan, ils sont en danger de mort. (Beaucoup ont déjà été massacrés).

 

Nous jeûnons aujourd’hui, pour prendre conscience que dans notre être d’homme et dans notre peau, qu’au profond de nous, est logée notre capacité d’arrêter de nous massacrer les uns les autres. Je dis : « les uns, les autres, «  car j’ai pris conscience quand j’étais soldat durant la guerre d’Algérie, que, lorsque les Algériens étaient vidés de leurs mechtas durant les opérations jumelles Cigale et Etincelle, afin d’établir le Plan Challes, nous, soldats, nous nous vidions de notre humanité. Quand nous abimions des hommes, nous nous abimions nous-mêmes, nous cessions d’être des hommes nous-mêmes. Le fait de jeûner aide à approfondir cette prise de conscience.

 

Et nous jeûnons aujourd’hui 6 août, aussi afin de commémorer ce qui a été fait à des hommes par d’autres hommes ce jour-là, et empêcher que ça se reproduise : l’éclatement d’une bombe atomique au dessus d’Hiroshima, provoquant la mort de 180 000 personnes. Nous jeunerons aussi le 9 août pour la même raison et dans le même but que l’éclatement d’une même bombe atomique sur Nagasaki, provoquant la mort de 130 000 personnes, ne se renouvelle jamais.

 

Nous ne pouvons pas et n’avons pas le droit de nous maintenir dans de telles menaces de mort, les uns par rapport aux autres, en devenant détenteurs de telles armes de destruction massive. Cette attitude est criminelle, nous sommes aux antipodes de l’humain, de telles déflagrations sont de lamentables défigurations de l’humanité.

 

A Hiroshima et à Nagasaki, c’est toute l’humanité qui a été défigurée.  Tout d’abord, ceux qui ont déclenchés l’éclatement de l’arme nucléaire à l’encontre de toute une cité, de tout un peuple ; en accomplissant de tels crimes, ils ont cessé d’être dans une attitude d’hommes. Certains ne s’en sont pas remis.

 

Et ils ont été défigurés aussi, ceux qui ce jour-là, ont été tués, annihilés, le visage brûlé. Leurs terres ont été rayées de la carte, plus rien ne pourra y pousser. Les survivants, abimés jusque dans leur capacité de mettre au monde des enfants, avec le risque de faire naitre des petits profondément handicapés.

 

Le jeûne est un véritable laboratoire. Nous jeûnons pour chercher comment nous arrêter d’entretenir une telle menace, une telle peur et terreur les uns par rapport aux autres, et nous arrêter de nous défigurer les uns les autres. Afin tout simplement de prendre conscience que nous avons la capacité d’être véritablement des humains les uns envers les autres.

 

Aujourd’hui, jour de la Transfiguration , je prends conscience que nous nous sommes défigurés à Hiroshima et Nagasaki, en prétendant accéder à la paix mondiale,  en mettant à genoux tout un peuple, et en l’annihilant.

 

Aujourd’hui, grâce au jeûne et à l’opinion de tous les amis qui y participent, il y a quelque chose que je vois mieux. En jeûnant,  je refuse de continuer à laisser se défigurer mon visage et à se dénaturer mon regard sur quelqu’ homme que ce soit. Je retrouve mon visage d’homme, parce que je refuse de pactiser avec le gouvernement de mon pays qui continue à se doter d’armes nucléaires  plus performantes. En jeûnant, j’entre aussi en dissidence par rapport à mon Eglise qui continue de cautionner l’armement nucléaire de la France, en maintenant la déclaration de la Conférence des Evêques de France du 8 novembre 1983. Toute notre amitié reconnaissante à vous Jean-Marie MULLER et au M.A.N.V. (Mouvement Alternatif Non Violent)  qui apportez aux membres de l’A.D.N. (Alerte pour le Désarmement Nucléaire) que nous sommes, le ressourcement prophétique, qui nous fait nous envisager les uns les autres en humanité, comme le Christ nous dit que Dieu notre Père nous regarde tous, le jour de la transfiguration.

 

Nous jeûnons dans une humble joie pour retrouver notre dignité, en appelant notre pays à se démunir de l’arme nucléaire.  Invité hier à un repas familial dans un village voisin de Dampierre, un homme de mon âge, sachant nos engagements et que nous jeûnons pour demander l’arrêt de l’armement nucléaire de la France de manière unilatérale, cet homme me racontait que son oncle Raymond lui disait quand il était gamin : «  Au lieu de faire des usines d’armement, on ferait mieux de faire des casseroles, d’y mettre à manger, ainsi, on pourrait nourrir le monde » mais tout de suite après, quelqu’un d’autre  me disait : «  La centrale nucléaire de Creys-Malville … c’est elle qui m’a donné du travail … ça m’a permis d’élever ma famille, mais je sais pourtant que les effets du plutonium mettent 26 000 ans pour ne plus avoir de nocivité. »

 

Nous nous sommes partagés nos questions et réflexions vitales pour l’avenir de l’humanité : Nous nous sommes demandé quel héritage nous laissons à nos enfants et petits enfants ? ils sont là en train de jouer dans la salle à manger au milieu de nous. Leur laisserons-nous une terre qui risque de leur éclater dans les mains et à la figure, les défigurant pour toujours.

 

Je ne suis pas sûr d’être arrivé à nous interpeller, afin d’emprunter un tout autre chemin que celui-là, dans lequel nous sommes embarqués ? J’aurais tellement voulu que nous nous remettions en cause, que quelque-chose de la transfiguration de Jésus apparaisse sur nos visages, dans notre bouche et dans nos cœurs, et que nous nous aidions les uns les autres à « Libérer la France de son arme nucléaire » comme nous y appelle Jean-Marie Muller, que nous cessions de préméditer un crime contre l’humanité et de la défigurer.

 

Ainsi, nous retrouverions nos visages d’hommes, de femmes et d’enfants.

 

En jeûnant, je voudrais que nous nous apprenions à chercher et trouver les chemins pour nous arrêter de programmer et perpétrer notre odieux massacre les uns par les autres. Je suis humblement confiant que nous pouvons être des bâtisseurs et non des casseurs.

 

Telle est notre Transfiguration !

Repost0
5 août 2014 2 05 /08 /août /2014 12:44

A Dampierre, les membres d'ADN (Alerte pour le Désarmement Nucléaire) ont commencé à jeûner, ou à se retrouver pour des échanges fructueux ce 1er lundi du mois d'août... Si vous êtes dans la région, n'hésitez pas à les rejoindre tout au long de cette semaine, et en particulier les 6 et 9 août de 16h00 à 19h00.

 

D'autres personnes manifestent aussi en France et dans le monde à l'occasion des catastrophes d'Hiroshima et Nagasaki.

 

      http://actionawe.org/wp-content/uploads/2014/06/hawk21.jpg

 

Des anglaises ont lancé l’initiative d’encercler la base de Burghfield l’équivalent de Valduc en Angleterre) avec une écharpe rose de 11 km pour symboliser et marquer leur refus de la bombe.

Les Françaises en ont tricoté une de 60 mètres, dont 4 mètres par des Côte-d’Oriennes !

Cette écharpe rose sera déroulée à Valduc le 6 août, puis à Paris le 7, puis reliée à l’écharpe de 11 km entre Burghfield et Aldermaston.

 

  • Dominique Lalanne donne RDV au Mur pour la Paix, le mercredi 6 août à 8h pour la cérémonie commémorative du bombardement de Hiroshima, Place Joffre, à Paris, et pour ceux qui le souhaitent de les rejoindre pour jeûner jusqu'au 9 août. Toutes les infos sur www.vigilancehiroshimanagasaki.com

 

Soyez à l'affût d'autres RDV

 

Et voici 2 chansons de Boris Vian, à réécouter...

 


 

 

 

Repost0
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 21:24

Chaque premier lundi du mois, des personnes jeûnent pour demander l'arrêt de l'armement nucléaire, et un groupe de jeûneurs et de sympathisants se réunit à Dampierre (Jura). Lors de la rencontre du 7 juillet, le groupe s'est baptisé A.D.N. (Alerte pour le Désarmement Nucléaire).

 

Comme tous les 1ers lundis du mois, les membres de A.D.N. se réuniront lundi 4 août à Dampierre de 16h à 19h. 

Ce lundi 4 août, ouvrira une semaine spéciale : 

Il y a un an, Lulu rentrait à Dampierre après sa marche pour la paix du Jura à Bethléem. Il rentrait pour commémorer les bombardements d'Hiroshima et Nagasaki. Il invitait ses amis à le retrouver sous une tente devant l'église de Dampierre, et à demander avec lui l'arrêt de l'armement nucléaire de la France, par le jeûne. (Voir les CR de ces rencontres sur le blog, ICI, ICI et LA)

 

Cette année encore, vous pouvez vous unir à cette action, en particulier le lundi 4 août, le mercredi 6 août, et le samedi 9 août. 

Des rencontres sont organisées à Dampierre ces 3 jours-là de 16h à 19h mais Lulu sera heureux de vous accueillir tout au long de cette semaine.

 

Soyez nombreux à soutenir cette action, et à manifester votre soutien.

 

D'autres actions en France, notamment à Paris :

Le collectif des "Indignés de l’arme nucléaire", en souvenir des victimes d'Hiroshima et de Nagasaki, appelle à un campement citoyen devant le Ministère de la Défense à Paris le 6 août 2014. Début de l'action à 11h le matin.   Plus d'infos ici.

 

N'hésitez pas à laisser un commentaire sous cet article pour signler d'autres RDV.

Repost0
12 août 2013 1 12 /08 /août /2013 21:00

Avant de prendre le bateau à Lavrio pour Haïfa, Lulu a confié Isidore à Tatiana et Dimitris qui possèdent déjà 2 ânesses. 

 

  Isidore-a-Koropi.jpg

 

Isidore-a-Koropi-2.jpg 

 

Le  6 aout, nous recevions un mail de Tatiana que Lulu a pu partager à ses visiteurs la semaine dernière à Dampierre. Il désire que ce courrier et sa réponse soient publiées sur le blog.

 

 

Cher Lulu

 

 

 

On vous écrit pour faire une proposition qui semble contraire de ce que nous disions les jours avant.

 

Notre voyage à Manchester - a Donkey Sanctuary- nous a donné beaucoup d'idées sur la création de notre association pour les ânes et les enfants handicapés. Le Donkey Sanctuary, qui est une énorme organisation spécialisée dans ce genre de travail, a montré un grand intérêt pour nous aider.

 

Nous avons alors décidé de commencer informellement en Septembre, avec des petits groupes d'enfants handicapés et voir quel impact cela aura.

 

Pendant cette période, la présence d’Isidore pourrait être très importante. Pas seulement parce qu’Il est difficile pour nous de trouver un autre âne, (malheureusement nous n’avons pas l’argent pour en acheter un en ce moment) mais aussi parce que c'est rare d’en trouver un avec son caractère et son expérience.

 

Exactement comme nous pensions le jour que vous quittiez Koropi , que peut-être nous pourrions garder Isidore pour nous aider à démarrer notre projet, et après, à la fin de l’hiver, vous viendriez le chercher. Nous pourrions le garder le temps que notre association réussisse à exister officiellement, nous aurons la capacité de prendre et entrainer plus d’ânes, alors il pourra être remplacé...

 

Alors, on vous demande de réfléchir, si c’est possible, de nous prêter Isidore pour les mois prochains jusqu’en Juin ou Juillet 2014. (... disons qu’on échange l’hospitalité avec une offre de travail !!!)

 

Si cela vous convient, on vous promet de continuer à prendre soin d’Isidore, comme s’il était le nôtre et aussi de vous envoyer souvent des rapports sur son travail et son séjour ici, car on comprend qu’il y a plusieurs d’enfants qui ont besoin d’avoir de ses nouvelles.

 

En attendant votre réponse

 

Amitiés

 

Tatiana – Dimitris

 

PS : Isidore vous embrasse ! Il  est très bien et il semble qu’il est devenu le chef de troupeau ! Il prend toujours place pour protéger ses deux filles... Il est vraiment un très bon garçon !

 

Dampierre, le 10 août 2013

 

Chers Tatiana, Dimitri et vos enfants,

 

Pendant le jeûne que nous venons de réaliser dans mon village natal de Dampierre pour l'arrêt de l'armement nucléaire de la France de manière unilatérale, avec de nombreux amis qui se sont associés à cette cause, nous avons reçu la très belle lettre que vous venez de nous envoyer datée du 6 août 2013.

Vous nous donnez de bonnes nouvelles de vous, de votre famille, de vos deux ânesses et de l'âne Isidore et nous en sommes très heureux.

J'ai pû raconter à tous les amis présents à ce jeûne en commémoration de l'éclatement de la bombe nucléaire à Hiroshima puis Nagasaki, quel accueil fraternel et pacifique nous avions trouvé en Grèce et particulièrement chez vous au cours de notre périple avec l'âne Isidore durant le mois de mai 2013, alors que nous marchions vers Bethléem, pays où est né Celui qui est source de la paix.

Dans votre lettre, nous sommes très touchés de lire et entendre quel beau projet habite votre coeur, votre maison et votre esprit.

Quel grand bonheur pour nous tous, de savoir que l'âne Isidore avec vos deus ânesses vont pouvoir aider des enfants, des jeunes, des personnes handicapées en grande difficulté, à pouvoir, en cheminant au pas des ânes, chercher et trouver une place qui soit leur place, et qu'ainsi vous contribuez à ce qu'ils trouvent le sens et le but de leurs vies au sein de notre humanité.

Vous l'avez compris, chers Tatiana et Dimitri, nous sommes heureux mes amis et moi, de laisser à vos bons soins l'âne Isidore jusqu'au mois de juin 2014 comme vous nous le demandez, et encore davantage si ça vous convient et si c'est nécessaire.

Vous avez le dossier complet du carnet de santé d'Isidore, il est pour vous désormais.

Quand aux autres dossiers et affaires, nous envisagerons leur retour à Dampierre si un jour vous venez en France ou quand moi je retournerai en Grèce.

A vos enfants et vous, tous les amis de nos associations et moi-même, nous vous disons notre amitié reconnaissante pour l'accueil tellement fraternel que vous nous avez offert à Gaëtan et à moi, ainsi que pour l'hébergement d'Isidore avec vos deux ânesses.

Je vous porte dans mon coeur et dans mes prières.

Je vous embrasse.

Lulu

Repost0

Présentation

  • : Lulu en camp volant
  • Lulu en camp volant
  • : Lucien Converset, dit Lulu est prêtre. A 75 ans, il est parti le 25 mars 2012 avec son âne Isidore en direction de Bethléem, où il est arrivé le 17 juin 2013. Il a marché pour la paix et le désarmement nucléaire unilatéral de la France. De retour en France, il poursuit ce combat. Merci à lui ! Pour vous abonner à ce blog, RDV plus bas dans cette colonne. Pour contacter l'administrateur du blog, cliquez sur contact ci-dessous.
  • Contact

Commentaires

Vous pouvez laisser un commentaire sous les articles. Les commentaires sont modérés avant publication. C'est-à-dire que tout commentaire injurieux, insultant publicitaire ou inadéquat n'est pas publié Merci.

Recherche

Désarmement nucléaire

Journée de jeûne pour demander le désarmement nucléaire unilatéral de la France,

tous les 1ers lundis du mois de 14h à 17h en hiver, de 16h à 18h en été, à Dampierre (39) avec un temps de partage et de réflexion animé par Lulu.

Et commémoration des bombardements d'Hiroshima et Nagasaki entre les 6 et 9 août, chaque année.

L'anti-pub

Les pubs sur les blogs ou les sites que vous consultez sont trop agressives ? Il existe un moyen de respirer à nouveau, en téléchargeant le pare-pub Adblock Plus (clic). Vous ne supprimerez pas les pubs imposées, mais vous ne les verrez plus.