Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2023 5 13 /01 /janvier /2023 20:55
Repost0
3 janvier 2023 2 03 /01 /janvier /2023 13:34
Temps fort à l'abbaye d'Acey en ce 1er janvier 2023

Quelle chance d'avoir participé à ce temps fort : la plantation d'un petit arbre, un tout petit arbre, frêle, fragile à l'abbaye d'Acey. Il a été planté là où un autre arbre avait planté ses racines. Celui-ci a fini sa vie d'arbre, et le petit ginkgo va laisser pousser ses racines à travers les racines orphelines du grand chêne qui est tombé. 

 

Le petit arbre planté est un ginkgo biloba. Des traces de ses plus anciens ancêtres datent de plus de 270 millions d'années ! Incroyable ! Quelques rares espèces en Chine ont jusqu'à 3000 ans. et plus souvent 1000 ans Et puis, ce qui est marquant, l'un d'eux a survécu à 1 km de l'hypocentre de l'explosion de la bombe nucléaire d'Hiroshima le 6 août 1945. D'autres ont été les premiers arbres à repousser après ce cataclysme nucléaire. *

 

Cet arbre, aussi ancien, aussi résistant a été choisi comme symbole par l'association "Agir pour le Désarmement Nucléaire de Bourgogne-Franche-Comté". 

 

Les moines ont réfléchi avec les responsables de cette association sur l'opportunité de planter cet arbre, là, à l'abbaye d'Acey. Et c'est la journée de prière pour la paix qui a été choisie pour le planter. 

J'ai été très marquée par le nombre de participants, les messages qui ont été lus, par les chants de paix interprétés par la chorale "pour le plaisir" de Pirey, avec la douce voix de la jeune Anouchka qui a des origines russes, par la belle ambiance de fête autour de ce petit arbre planté dont il faudra prendre soin, comme nous devons prendre soin de la paix. 

 

Dans cette page, vous trouverez quelques photos, et les messages lus par Pierre, président de l'association ADN à la suite de Lulu Converset, par Antoinette, présidente d'honneur, et par frère Godefroy, abbé de l'abbaye. 

 

Ceux qui n'ont pas pu se rendre présent ce jour-là pourront s'imprégner de ces messages de paix. 

Elisabeth Lamy

* infos trouvées sur wikipédia

Pierre Jacquin-Porretaz

Pierre Jacquin-Porretaz

Tout d'abord, meilleurs vœux à toutes et à tous pour cette année 2023, et merci de votre présence réconfortante.

Très vifs remerciements aux membres de la communauté d'Acey, et son représentant l'abbé Godefroy, pour leur tolérance qui malgré nos erreurs et nos manques, ont cependant donné une visibilité à notre association ADN. 

Nous agissions dans la non-violence pour le désarmement nucléaire de la France. Si vous êtes convaincus par notre action, venez nous rejoindre à Dampierre où nous nous réunissons tous les 1ers lundis du mois dans une salle communale pour œuvrer au désarmement nucléaire. 

 

Théodore Monod affirmait, après les bombardements dévastateurs d'Hiroshima et Nagasaki d'août 1945 : "Nous sommes entrés dans une nouvelle ère, l'ère nucléaire". Les tensions actuelles mondiales nous prouvent, si nécessaire que sa prédiction était et reste d'une grande actualité. Il précisait que le dicton : "Si vis pacem para bellum, si tu veux la paix, prépare la guerre" était inacceptable car depuis l'origine du monde, nous sommes en guerre contredisant de fait cette affirmation. Il proposait : "Si vis pacem para pacem - si tu veux la paix, préparer la paix."

 

L'être humain est sorti des cavernes, mais n'est toujours pas sorti des casernes, ni de la guerre en engouffrant des sommes considérables : 100 milliards d'euros par an au niveau mondial pour détruire efficacement l'humanité. 

 

Mais quelques irréductibles Franc-Comtois et Bourguignons avec leur micro-association font pousser cet arbre mythique en signe de PAIX pour l'humanité. Nous faisons partie d'ICAN (Campagne Internationale pour abolir les Armes Nucléaires) prix Nobel de la PAIX en 2017. L'utopie n'est pas irréalisable, elle ne demande juste qu'à être réalisée. 

 

Dans ce terreau, la graine de ginkgo perce. Alors vive l'optimisme, vive la PAIX mondiale.

 

Je laisse maintenant la parole à la personne qui parmi ses luttes a beaucoup œuvré avec Lulu depuis plusieurs mois pour qu'un ginkgo soit planté dans ce havre de paix qu'est l'abbaye d'Acey. Avec son dynamisme et sa ténacité de Savoyarde accompagné de son tact féminin, elle y a réussi, épaulée par tous les membres d'A.D.N.

 

Merci à tous et longue vie à ce nouveau symbole de PAIX. 

J'appelle notre présidente d'honneur, Antoinette Gillet. 

 

Pierre Jacquin-Porretaz

 

Antoinette Gillet

Antoinette Gillet

1er janvier 2023
Journée mondiale de la paix
Plantation du Ginkgo biloba à l’abbaye d’Acey


Il y a une semaine, la communauté d’Acey accueillait dans ses murs Le Prince de la Paix, enfant fragile et sans défense, qui depuis 2000 ans nous invite à nous désarmer.
Merci à Père Godefroy et à ses frères d’accueillir aujourd’hui l’arbre de la Paix, le Ginkgo biloba survivant de la bombe atomique d’Hiroshima.

Avec tous les amis d’ADN, je voudrais saluer, et remercier les Maires du territoire qui ont répondu à notre invitation. Leur présence est déterminante :
Vous êtes le premier échelon de la démocratie, et vous détenez un pouvoir considérable de prise de conscience : par l’information que vous pouvez communiquer au sein de votre Conseil municipal, les habitants de notre région vont apprendre qu’à une cinquantaine de kms de chez eux, au CEA Valduc , sont entreposées et entretenues 190 ogives nucléaires : menace redoutable pour la sécurité de tous.
Chacune de ces ogives présente une puissance 5 fois supérieure à la bombe d’Hiroshima. Elle peut donc tuer un demi-million de personnes. 
Mais jamais les citoyens que nous sommes n’ont été informés du risque qu’ils encourent, et n’ont pu donner leur avis sur ce qu’on appelle « la dissuasion nucléaire » : le choix de tuer en notre nom des milliers de civils, hommes, femmes et enfants.

 

Le budget 2023 vient d’être voté par le parlement : 
Au moment où tous les territoires s’inquiètent de la dégradation du service de santé,
Au moment où la guerre d’Ukraine alimente l’inflation et frappe les plus pauvres d’entre nous, il n’y a pas eu de débat sur les 4 milliards d’euros dédiés dans ce budget à l’armement nucléaire.


Chers amis Maires, vous avez ce pouvoir d’information, et d’interpellation que le préfet devra relayer auprès du chef de l’état.
•    Vous pouvez demander que soit organisé un débat public à l’échelon national.
•    Vous pouvez demander que la France ne soit plus une des 7 puissances de destruction massive, et qu’elle signe le traité d’interdiction des armes nucléaires.
•    Vous pouvez planter cet arbre magnifique que nous célébrons aujourd’hui, et organiser autour de lui une fête annuelle pour la paix, le 22 janvier, par exemple, jour de la signature du TIAN. Ou bien à l’automne, en cueillant avec les enfants les écus d’or, messages de non-violence et de volonté de paix.


Pour votre message et pour votre engagement,
Chers frères d’ACEY, chers amis élus, chers militants
Merci et bonne année


Communes ayant déjà planté un ginkgo biloba pour le désarmement nucléaire : 
Dampierre(39), Pesmes (70) Saligney, St Maur, Vevy, Brevans, Petit-Mercey (39) Besançon (25).


Antoinette Gillet

Père Abbé d'Acey

Père Abbé d'Acey

Chers Amis, chers voisins,


Nous voici réunis, nombreux, en ce premier jour de l’année, autour d’un arbre de Paix, dans cette initiative conjointe entre l’association ADN qui lutte pour le désarmement nucléaire, et notre communauté monastique. Commencer l’année en plantant un arbre c’est un acte de d’espérance, et c’est certainement bien la commencer. Nous nous souvenons aussi que ce jour est la journée mondiale de prière pour la paix. 
Nous sommes aussi un peu intimidés face à cet arbre, un peu balbutiant pour ce rituel millénaire et toujours neuf qui nous rassemble aujourd’hui, militants, moines, élus, et vous tous citoyens d’alentour. Nous nous demandons comment cela va-t-il se faire ? Est-ce que vraiment la Paix peut être plantée ? Et saurons-nous prendre soin de ce plant ?


Pourtant, nous le sentons bien, il y a, en nos cœurs, cette espérance un peu folle, mais plus forte que tout, cette profonde aspiration à la paix. Et la paix a besoin de témoins, de prophètes, et vous en êtes, militants d’ADN. Parce que le cœur de l’homme recèle aussi d’autres voix qui crient violence, rapine, vengeance, et que même la justice que nous prétendons imposer, et surtout quand nous le faisons par les armes, s’inscrit toujours dans un cycle de vengeances et de violences, et apparaît souvent une suprême injustice au parti adverse.

 

« Il nous faut défricher en nos cœurs des clairières de paix », disait Etty Hillesum, cette jeune femme juive, à la fois athée et travaillée de lumière, témoin d’humanité au milieu de la barbarie nazie qui l’a emportée à Auschwitz. 


Pour nous moines, chercheurs de Dieu, avec et pour nos frères et sœurs en humanité, la vie commune est le lieu où notre désir de paix est sans cesse confronté à notre propre violence. Vous connaissez sans doute les moines de Tibhirine, nos frères proches, qui dans la tourmente de la guerre civile algérienne, ont été jusqu’au bout, par leur simple présence, des témoins d’humanité, d’une paix et d’une amitié possible. Confrontés à l’horreur quotidienne de cette guerre, menacés, ils priaient pour la paix, avec la conscience qu’ils ne pouvaient demander de désarmer les violents sans demander d’abord d’être désarmés eux-mêmes, de désarmer leur propre cœur, leurs propres peurs, et leurs convictions mêmes. « Désarme-moi, désarme-nous, désarme-les ». Telle était devenue leur prière, et telle peut devenir la nôtre dans notre monde déchiré.
Seul celui qui aurait totalement éteint en lui les germes de haine et de violence, devient en vérité bâtisseur de paix et source de paix. Le Christ pour nous est la Paix. La Paix est le don de celui qui a traversé jusqu’à l’ultime conséquence la violence, l’injustice, la torture et, parce qu’il a traversé jusqu’à la mise à mort, il a éteint la haine en allant jusqu’au bout de l’Amour. 
Toute guerre, toute violence trahit la voix intérieure qui nous invite à la paix et à la fraternité. Les armes signent l’échec des mots, le refus d’une parole échangée, d’un dialogue. Mais l’arme nucléaire à cause même de sa capacité destructrice sans égale en souligne la dimension suicidaire, et c’est toujours l’humanité que l’on tue en soi avant de la tuer dans l’autre. Utiliser, mais aussi posséder l’arme nucléaire est profondément immoral a redit le pape François, quelques temps après le début de l’invasion russe en Ukraine. Cette arme et toute arme de destruction massive paralyse le dialogue et sape la confiance qui en est la condition. Elle impose un chantage odieux et fou, que démentissent les 200.000 morts de Hiroshima et Nagasaki. C’est à eux et à toutes les victimes de la guerre que nous pensons en plantant ce ginkgo biloba, comme un symbole de paix.
Nous voulons à travers cet arbre planté ensemble nous laisser ramener à notre tâche d’humanité, notre mission de veilleur et d’éveilleur de paix. Dans le contexte actuel du conflit ukrainien, la voix de la paix par le désarmement apparaît à beaucoup utopique. Mais l’isolement campé sur la posture nucléaire, sur la bombe, qui prétend édicter qui est légitimement propriétaire de l’arme, attise appétits et frustrations, et surtout renie les idéaux d’humanité que nous prétendons défendre. Elle finit même par sanctuariser les agressions les plus cyniques. Tout homme, toute femme, tout peuple a droit à la paix, et ce droit de tous nous oblige à la bâtir ensemble et pour tous, dans le choix de la justice et du dialogue. Seule la conscience d’une dignité commune au sein de la famille humaine peut nous faire prendre le chemin de la Paix, dans l’esprit d’Assise que le pape Jean-Paul II avait inauguré en 1986, invitant tous les grands responsables religieux à se rassembler et prier pour la paix.
Aujourd’hui je vous propose, dans ce même esprit, de retrouver les mots de cette prière ancienne et toujours neuve, qui nous rappelle que c’est comme fils et filles du même Père que nous sommes en vérité frères et sœurs. Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que 

Frère Godefroy, Abbé d'Acey
 

Temps fort à l'abbaye d'Acey en ce 1er janvier 2023
Temps fort à l'abbaye d'Acey en ce 1er janvier 2023
Temps fort à l'abbaye d'Acey en ce 1er janvier 2023
Temps fort à l'abbaye d'Acey en ce 1er janvier 2023
Repost0
23 décembre 2022 5 23 /12 /décembre /2022 00:20

Ecoutez Pierre Jacquin, président de l'association Agir pour le Désarmement Nucléaire, parler de la plantation du ginkgo biloba à Acey sur les ondes de RCF Jura.

Repost0
22 juin 2022 3 22 /06 /juin /2022 20:23

« Je tiens à réaffirmer que l’utilisation d’armes nucléaires, ainsi que leur simple possession, est immorale », déclare le pape François dans un message en anglais adressé à l’ambassadeur Alexander Kmentt, président de la première rencontre des États membres du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires, qui se déroule du 21 au 23 juin 2022 à Vienne.


Le message a été lu aux participants par Mgr Paul Richard Gallagher, secrétaire pour les relations avec les États et les organisations internationales.


Le pape souligne qu’« essayer de défendre et d’assurer la stabilité et la paix à travers un faux sentiment de sécurité et un ‘équilibre de la terreur’ … finit inévitablement par empoisonner les relations entre les peuples et entraver toute forme possible de véritable dialogue ». « La possession conduit facilement à des menaces d’utilisation, devenant une sorte de ‘chantage’ », ajoute-t-il.


Cette rencontre à Vienne, explique le pape François, « intervient à un moment qui appelle inévitablement une réflexion plus approfondie sur la sécurité et la paix ». Dans le contexte actuel, « parler ou prôner le désarmement peut sembler paradoxal à beaucoup », note-t-il. Cependant, « nous devons rester conscients des dangers des approches à courte vue de la sécurité nationale et internationale et des risques de prolifération ». Le pape « renouvelle avec insistance » son « appel à faire taire toutes les armes et à éliminer les causes des conflits par un recours inlassable à la négociation ».  « Ceux qui font la guerre …oublient l’humanité ! », réaffirme le pape.


Dans son message, le pontife rappelle que « la paix est indivisible, et pour être vraiment juste et durable, elle doit être universelle ». C’est un raisonnement « trompeur et contre-productif de penser que la sécurité et la paix de certains sont déconnectées de la sécurité et de la paix collectives des autres ».


Le Saint-Siège est « convaincu qu’un monde exempt d’armes nucléaires est à la fois nécessaire et possible », écrit le pape. « Dans un système de sécurité collective, il n’y a pas de place pour les armes nucléaires et autres armes de destruction massive. »

Le pape invite à « reconnaître un besoin global et pressant de responsabilité à plusieurs niveaux ». Cette responsabilité « est partagée par tous et se situe à deux niveaux : d’abord, au niveau public, en tant qu’États membres d’une même famille de nations; deuxièmement, sur le plan personnel, en tant qu’individus et membres d’une même famille humaine ».


Il convient, estime le pape François, que « ce traité reconnaisse également que l’éducation pour la paix peut jouer un rôle important en aidant les jeunes à prendre conscience des risques et des conséquences des armes nucléaires pour les générations actuelles et futures ».


Dans son message, le pape rappelle que « les traités de désarmement existants sont plus que de simples obligations juridiques » : « Ce sont aussi des engagements moraux fondés sur la confiance entre les États et entre leurs représentants, ancrés dans la confiance que les citoyens accordent à leurs gouvernements, avec des conséquences éthiques pour les générations actuelles et futures de l’humanité. »


Le pape souligne que « l’adhésion » aux « accords internationaux de désarmement et du droit international » et leur « respect » « ne sont pas une forme de faiblesse ». Au contraire, « c’est une source de force et de responsabilité puisqu’elle augmente la confiance et la stabilité ».


Le pape évoque les bombardements d’Hiroshima et de Nagasaki disant que ses « pensées vont aux Hibakusha, les survivants » de ces bombardements « et à toutes les victimes des essais d’armes nucléaires ».
 

En concluant, le pape François encourage les « représentants des États, des organisations internationales et de la société civile », à « promouvoir une culture de la vie et de la paix fondée sur la dignité de la personne humaine et la conscience que nous sommes tous frères et sœurs ». Pour sa part, écrit-il, l’Église catholique « reste irrévocablement engagée à promouvoir la paix entre les peuples et les nations et à favoriser l’éducation à la paix dans toutes ses institutions ». « C’est un devoir auquel l’Église se sent liée devant Dieu et devant chaque homme et chaque femme de notre monde », souligne le pape.

Repost0
21 septembre 2020 1 21 /09 /septembre /2020 12:54
🕊️ Le 21 septembre marque la Journée internationale de la paix initiée par l'ONU.
Rejoignez des millions de personnes pour méditer tous ensemble à 21h, heure locale !
Cette méditation sera précédée à 20h d’un programme de voix de la paix. L'ensemble sera accessible en plusieurs langues, dont le français.
 
Notre objectif : 40 millions de personnes connectées pour une chaîne de paix, tout autour de la terre.
🌏

Inscrivez-vous via le site heartfulness.org/peaceday et activez votre « chaîne de la paix » = invitez vos proches, si chaque personne passe le relais à au moins une autre personne, alors nous pourrons ensemble faire le tour de la terre !

Information aussi sur Instagram : @heartfulness, sur Facebook : Heartfulness Méditation et sur le Web: heartfulness.org/peaceday !

 
Merci de contribuer à créer la paix dans le monde
Tous connectés pour créer ensemble la paix
Repost0

Présentation

  • : Lulu en camp volant
  • Lulu en camp volant
  • : Lucien Converset, dit Lulu est prêtre. A 75 ans, il est parti le 25 mars 2012 avec son âne Isidore en direction de Bethléem, où il est arrivé le 17 juin 2013. Il a marché pour la paix et le désarmement nucléaire unilatéral de la France. De retour en France, il poursuit ce combat. Merci à lui ! Pour vous abonner à ce blog, RDV plus bas dans cette colonne. Pour contacter l'administrateur du blog, cliquez sur contact ci-dessous.
  • Contact

Commentaires

Vous pouvez laisser un commentaire sous les articles. Les commentaires sont modérés avant publication. C'est-à-dire que tout commentaire injurieux, insultant publicitaire ou inadéquat n'est pas publié Merci.

Recherche

Désarmement nucléaire

Journée de jeûne pour demander le désarmement nucléaire unilatéral de la France,

tous les 1ers lundis du mois de 14h à 17h en hiver, de 16h à 18h en été, à Dampierre (39) avec un temps de partage et de réflexion animé par Lulu.

Et commémoration des bombardements d'Hiroshima et Nagasaki entre les 6 et 9 août, chaque année.

L'anti-pub

Les pubs sur les blogs ou les sites que vous consultez sont trop agressives ? Il existe un moyen de respirer à nouveau, en téléchargeant le pare-pub Adblock Plus (clic). Vous ne supprimerez pas les pubs imposées, mais vous ne les verrez plus.