Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 septembre 2017 5 29 /09 /septembre /2017 18:05
Alain en août 2016

Alain en août 2016

Chers amis, 


Alain a terminé vendredi soir à 21 heures son histoire terrestre, emporté par la maladie.

ADN-MAN voit s'en aller un militant généreux, que la maladie n'a abattu qu'in extremis. Pendant nos journées de jeûne commémoratif des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, les 6 et 7 août de cet été, il s'est donné à plein.
Et chacun se souvient du beau travail qu'il a réalisé pour accueillir à Dole Jean-Marie Muller.

Ses partages plein d'humour avec Lulu sur leur longue histoire de camps de jeunes  étaient irrésistiblement  drôles.  Il débordait de vie...

Ses obsèques seront célébrées 

lundi 2 octobre à 10 heures à la basilique Notre-Dame de Dole.

 

Lulu, très proches des moines d'Acey, participera ce lundi après-midi aux obsèques de frère Benjamin, décédé après 80 ans de vie religieuse !

Lulu propose que la réunion mensuelle de l'ADN-MAN dont il est le président qui a lieu le premier lundi du mois, se retrouve à 17h30 (au lieu de 16h00) à la salle habituelle de Dampierre. Venez nombreux, nous avons beaucoup à partager.

Avril 2015 : accueil de Jean-Marie Muller

Avril 2015 : accueil de Jean-Marie Muller

Lors de la plantation du ginkgo à Dampierre en janvier 2016

Lors de la plantation du ginkgo à Dampierre en janvier 2016

Commémoration des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, les 6 et 7 août 2017

Commémoration des bombardements d'Hiroshima et de Nagasaki, les 6 et 7 août 2017

Merci Alain !

Repost 0
Published by luluencampvolant - dans Actualités A.D.N.- M.A.N
commenter cet article
14 septembre 2017 4 14 /09 /septembre /2017 18:00

RdV le samedi 23 septembre 2017 à 14h au parc des Glacis devant le monument aux morts près de la Gare Viotte à Besançon.

 

Des membres de notre association ADN-MANV* participeront à cette marche. Lulu et ses ânes se rendront à ce RDV. Ils partiront de Dampierre le mercredi 20 septembre, Lulu attend les marcheurs qui veulent les accompagner pour un café chez lui à 8h00. Ils feront halte le soir à Chemaudin où Marc et Geneviève offriront une soupe. Le lendemain, jeudi 21, nouveau départ à Chemaudin à 8h00 pour arriver aux haras de Besançon vers 16h00.

Ceux qui veulent participer à l'une ou l'autre marche, et (ou) au repas du mercredi soir,  sont invités à se manifester en laissant un message qui ne sera pas publié mais que l'administrateur comptabilisera. 

*(Association pour le Désarmement Nucléaire unilatéral de la France
en lien avec les Mouvement pour une Alternative Non-Violente)

 

 

Marchons pour la paix !

Le texte de l’Appel national signé par 115 organisations :

Partout en France le samedi 23 septembre 2017, marchons ensemble pour un monde de solidarité, de justice, de liberté, d’égalité, de fraternité et de Paix !
En marche pour la paix – Stop la guerre – Stop les violences

L’aspiration des peuples à vivre ensemble en paix dans la solidarité, la justice et la fraternité est immense.
Nous sommes persuadés qu’aucune de nos différences de convictions, d’appartenance ou de sensibilités philosophiques, politiques, religieuses, syndicales ou autres ne doit faire obstacle à l’expression de cette aspiration commune.

Nous sommes révoltés face à l’augmentation incessante des dépenses militaires qui sont passées de 1.144 milliards de dollars en 2001 à 1773 milliards en 2015 (Sipri en USD taux de change 2014) et favorisent un commerce des armes immoral et dangereux, alors que le budget des Nations Unies pour les opérations de paix est de seulement 8,7 milliards et que la lutte contre le réchauffement climatique nécessite des moyens importants tout comme la réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODD).

https://www.mvtpaix.org/wordpress/les-marches-pour-la-paix/

Marchons pour la paix !
Repost 0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 21:39

Jean-Marie Muller *


Ainsi donc, le Président Macron a cru devoir faire de la justifications de l'arme nucléaire un événement majeur du début de son quinquennat. Le 4 juillet, il se fait hélitreuiller à bord du Terrible, un des sous-marins nucléaires lanceurs d'engins (SNLE) de Ile Longue dans la rade  de Brest et, le 20 juillet, il se rend sur la base aérienne  d'Istres qui abrite la composante aéroportée constituée des missiles air-sol de moyenne portée améliorée (ASMPA) installés sur des Mirage dont la visibilité traduit, selon le ministère des armées, la " détermination française à agir ". Un pareil affichage en faveur de la dissuasion nucléaire, qui peut paraître lisse en apparence, est lourd de graves ambiguïtés dont Emmanuel Macron ne semble pas conscient.

Sous-marin nucléaire Photo internet

Sous-marin nucléaire Photo internet

 


En 1969, alors qu'il était encore un adversaire résolu de l'arme nucléaire, François Mitterrand, évoquant le choix du général de Gaulle en faveur de la dissuasion n'hésite pas à affirmer que celui-ci est "en retard d'une stratégie et d'une morale". Il poursuit : "La sécurité sur le thème "à chacun sa bombe atomique" annonce la guerre certaine et la mort pour tous, le vainqueur étant celui qui meurt un quart d'heure après l'autre."


Pour sa part, quelques années plus tard, à l'occasion de l'élection présidentielle de 1981, François Mitterrand se mettra lui-même délibérément en retard pour pouvoir se rallier à l'Etat nucléaire. 


Le président Giscard d'Estaing fera lui-même l'expérience qu'en possédant l'arme nucléaire, il est "en retard d'une stratégie". Dans ses mémoires, il raconte que dans l'hypothèse où la France devrait faire face à une agression soviétique la doctrine l'inviterait à procéder à un tir nucléaire tactique sur les armées soviétiques, provoquant ainsi une escalade nucléaire qui menacerait de détruire la France. Dans ces conditions, le Président français conclut qu'il n'a pas d'autre choix que de ne pas donner l'autorisation de tir. Il conclut, incluant cette fois le domaine de la dissuasion stratégique : "Quoi qu'il arrive, je ne prendrai jamais l'initiative d'un geste qui conduirait à l'anéantissement de la France".


Pour sa part, Emmanuel Macron se trouve effectivement en retard "d'une stratégie et d'une morale". La préméditation d'un crime contre l'humanité qui structure la dissuasion nucléaire implique la négation et le reniement  des valeurs morales qui fondent la civilisation. Peut-être faut-il reconnaître au Président français une circonstance atténuante du fait que les clercs, qu'ils soient laïcs ou religieux, ont trahi leur mission, qui est de promouvoir ces valeurs, en s’accommodant eux-mêmes de l'arme nucléaire. Il existe une réelle indécence à dépenser des milliards d'Euros à une œuvre de mort qui nous menace plutôt qu'elle nous protège, au détriment de nombreuses œuvres de vie qui se trouvent en manque de moyens.


François Mitterrand aurait pu préciser que le général de Gaulle était également "en retard d'une démocratie". Il est remarquable qu'Emmanuel Macron ait décidé de justifier l'arme nucléaire en dehors de tout débat démocratique. Pas un seul député n'est intervenu au sein de l'Assemblée Nationale pour mettre en doute le choix nucléaire du Président de la République. Les Insoumis eux-mêmes se sont soumis sans oser la moindre contestation. Et où sont les écologistes dans cette affaire, alors même que l'arme nucléaire devrait susciter de leur part une opposition irréductible ? Il est vrai qu'un ministre d'Etat est censé les représenter au sein du gouvernement, mais, précisément, il s'agit d'un ministre de l'Etat et non pas de l'écologie.


Face à la menace terroriste


D'une manière plus générale, prétendre que face à la menace terroriste, la France est en guerre, c'est encore être en retard d'une stratégie et d'une morale. Le terrorisme n'est pas la guerre. La caractéristique de la stratégie terroriste est de permettre, par les moyens techniques les plus simples, de contourner et de mettre en échec les dissuasions militaires dont les moyens techniques sont les plus sophistiqués. Alors que les grandes puissances industrielles prétendent détenir les armes qui rendent inviolable leur sanctuaire national, l'arme des terroristes vient porter la violence, la destruction et la mort au cœur même de leurs villes. Le terrorisme vient prendre à revers la défense des sociétés modernes en sorte que les armes les plus puissantes s'avèrent inutiles et vaines aux mains des décideurs politiques et militaires. La stratégie du terrorisme pose donc comme postulat le refus de la guerre. Ce qui caractérise la guerre, c'est la réciprocité des actions décidées et entreprises par chacun des deux adversaires. Or, précisément, face à l'action des terroristes, aucune action réciproque ne peut être entreprise par les décideurs adverses. Ceux-ci se trouvent dans l'incapacité de répondre coup pour coup à un adversaire qui se dérobe. C'est donc se fourvoyer que de prétendre combattre le terrorisme en faisant la guerre.

 
Nous ne pouvons pas nous dispenser de chercher à comprendre le terrorisme, sous le prétexte fallacieux que ce serait déjà commencer à le justifier. En réalité, comme toute stratégie d'action violente, le terrorisme a sa propre rationalité politique. Et il est vain de la nier en brandissant son immoralité intrinsèque. Pour éradiquer le terrorisme, c'est-à-dire pour le déraciner, il faut d'abord s'efforcer de comprendre quelles sont les racines historiques, sociologiques, idéologiques et politiques qui l'alimentent. Dès lors que la dimension politique du terrorisme sera reconnue, il deviendra possible de rechercher la solution politique qu'il exige. En définitive, pour vaincre le terrorisme, ce n'est pas la guerre qu'il faut faire, mais la justice qu'il faut construire.

 

Face à l'extrême tragique de la guerre et du terrorisme, le réalisme ne devrait-il pas nous conduire à réfléchir enfin sur les possibilités offertes par la stratégie de l'action non-violente ? Opter pour la non-violence, c'est précisément refuser d'imiter la violence des violents par une réaction symétrique qui crée un engrenage dans lequel les adversaires se trouvent enfermés dans une spirale de violence. La non-violence vient rompre le cycle des ressentiments, des revanches et des vengeances et devrait nous permettre de rattraper nos retards.
Certes, la non-violence est un risque : elle est le risque même de l'espérance.

* Membre fondateur du Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN)
Auteur de Libérer la France de l’arme nucléaire, 2014, Chronique sociale.
www.jean-marie-muller.fr
 

Repost 0
10 août 2016 3 10 /08 /août /2016 16:20
Photo http://themillenniumreport.com/

Photo http://themillenniumreport.com/

Message du maire de Nagasaki

 

Les armes nucléaires sont des armes cruelles qui détruisent les vies humaines. A l'instant même où la bombe nucléaire, lancée depuis un avion militaire américain sur la ville de Nagasaki le 9 août 1945 à 11h02, a explosé dans les airs, elle frappa la ville d'un souffle furieux et d'une vague de chaleur. La ville de Nagasaki fut transformée en un véritable enfer sur Terre : un enfer de cadavres noirs carbonisés, de personnes couvertes de cloques liées aux brûlures, d'autres dont les organes sortaient de leurs entrailles, et d'autres encore lacérées et cloutées par les innombrables fragments de verre volants ayant traversé leurs corps.

 

Les radiations émanant de la bombe transpercèrent les corps de ces personnes, provoquant maladies et handicaps qui affligent encore ceux qui ont réussi de justesse à survivre au bombardement.

 

Les armes nucléaires sont des armes cruelles qui continuent de détruire des vies humaines.

 

En mai dernier, le président Obama fut le premier président américain à visiter Hiroshima, ville jadis frappée par la bombe nucléaire. Ce faisant, le Président a montré au reste du monde l'importance de voir, d'écouter et ressentir les choses par soi-même.

 

Je lance un appel aux dirigeants des pays en possession d'armes nucléaires mais aussi des autres pays, et ainsi qu'aux citoyens du monde : je vous invite à venir visiter Nagasaki et Hiroshima. Venez découvrir par vous-mêmes le destin de ces êtres humains qui se trouvaient alors sous le nuage du champignon. Avoir connaissance des faits devient le point de départ de la réflexion sur un avenir exempt d'armes nucléaires.

 

Cette année au Bureau des Nations Unies à Genève, des sessions sont tenues dans le cadre des délibérations quant à l'établissement d'un cadre juridique qui entérineront les négociations sur le désarmement nucléaire. La création d'un forum de discussions juridiques est un grand pas en avant. Cependant, les pays en possession d'armes nucléaires n'ont pas assisté à ces réunions, dont les résultats seront compilés sous peu. En outre, le conflit se poursuit entre les nations qui dépendent de la dissuasion nucléaire et celles qui poussent pour que débutent des négociations en vue d'interdire les armes nucléaires. Si cette situation perdure, les réunions se termineront sans création de la feuille de route pour l'abolition des armes nucléaires.

 

Je m'adresse à vous, dirigeants des pays en possession d'armes nucléaires : il n'est pas encore trop tard. Assistez aux réunions et participez au débat.

 

Je lance un appel aux Nations Unies, aux gouvernements et aux assemblées nationales, aux ONG et à la société civile. Nous devons empêcher l'éradication de ces forums durant lesquels nous pouvons discuter de cadres juridiques pour l'abolition des armes nucléaires. Lors de l'Assemblée générale des Nations Unies cet automne, établissons un forum pour la discussion et la négociation d'un cadre juridique visant à la réalisation d'un monde sans armes nucléaires. Et en tant que membres de la société humaine, je vous demande à tous de continuer à faire tous les efforts pour chercher une solution viable.

 

Les pays en possession d'armes nucléaires mènent actuellement des plans pour rendre leurs armes nucléaires encore plus sophistiquées. Si cette situation perdure, la réalisation d'un monde sans armes nucléaires deviendra encore plus improbable.

 

Il est maintenant temps pour vous tous de rassembler votre sagesse collective autant que faire se peut, et d'agir de telle sorte que nous ne détruisions pas l'avenir de l'humanité.

 

Le Gouvernement du Japon, tout en préconisant l'abolition des armes nucléaires, repose toujours sur la dissuasion nucléaire. Consacrez les Trois Principes Non-Nucléaires en les établissant juridiquement comme méthode pour le surpassement de cet état contradictoire des affaires, et créez une « Zone Asie du Nord exempte d'armes nucléaires » (NEA-ZEAN) en tant que cadre pour la sécurité qui ne repose pas sur la dissuasion nucléaire. En tant que seule nation au monde à avoir subi un bombardement nucléaire en temps de guerre, et en tant que nation qui ne comprend que trop bien l'inhumanité de ces armes, je demande au Gouvernement du Japon de faire preuve de leadership en prenant des mesures concrètes en ce qui concerne la création d'une zone exempte d'armes nucléaires, un concept qui incarne la sagesse de l'humanité.

 

L'histoire des armes nucléaires est aussi l'histoire de la méfiance.

 

Au milieu de cette méfiance entre les nations, les pays dotés d'armes nucléaires ont mis au point des armes toujours plus destructrices avec des gammes de cibles de plus en plus lointaines. Il y a encore plus de 15 000 têtes nucléaires présentes sur notre planète, et elles présentent ce danger omniprésent d'une utilisation en temps de guerre, par accident, ou lors un acte de terrorisme.

 

Une façon d'endiguer ce flux et de transformer ce cycle de la méfiance en un cycle de confiance est de poursuivre les efforts persistants pour créer la confiance.

 

Conformément à la philosophie pacifique de la Constitution du Japon, nous nous sommes efforcés de répandre la confiance dans le monde entier en contribuant à la société mondiale au moyen d’efforts tels que l'aide humanitaire. Afin de ne plus jamais avoir à entrer en guerre, le Japon doit continuer à suivre cette voie en tant que nation pacifique.

 

Il y a aussi quelque chose que chacun de nous peut faire en tant que membres de la société civile. Nous pouvons comprendre mutuellement nos différences de langues, de cultures et de façons de penser, et ainsi créer la confiance à un niveau familier en prenant part à l'échange avec autrui quelle que soit sa nationalité. L'accueil réservé au président Obama par les habitants d'Hiroshima en est le parfait exemple. La conduite de la société civile peut sembler petite sur une base individuelle, mais c’est en fait un outil puissant et irremplaçable pour établir des relations de confiance entre les nations.

 

Soixante et onze ans après les bombardements atomiques, l'âge moyen des hibakusha, les survivants de la bombe atomique, est supérieur à 80 ans. Le monde s'apprête à entrer dans «une ère sans hibakusha.» La question que nous devons soulever aujourd'hui est de savoir comment transmettre aux générations futures les expériences de la guerre et le bombardement atomique qui fut le résultat de cette guerre.

 

Vous qui êtes la jeune génération, toutes les choses quotidiennes que vous prenez pour acquis - les mains douces de votre mère, le regard bienveillant de votre père, les discussions avec vos amis, le visage souriant de la personne que vous aimez - la guerre vous arrache ces instants et les tire loin de vous, pour toujours.

 

Prenez le temps d'écouter les expériences de guerre, et les expériences des hibakusha. Parler de ces expériences terribles n'est pas une chose facile. Je veux que vous réalisiez que la raison pour laquelle ces gens parlent encore de ce qu'ils ont vécu est parce qu'ils veulent protéger le peuple de l'avenir.

 

Nagasaki a commencé des activités durant lesquelles les enfants et petits-enfants des hibakusha véhiculent les expériences de leurs aînés. Nous poursuivons également des activités afin que l'école primaire de Shiroyama, ainsi que d'autres sites bombardées, soient enregistrés comme lieux historiques du Japon, de sorte qu'ils puissent être laissés pour les générations futures.

 

Vous, la jeune génération, pour le bien de l'avenir, allez-vous faire face au passé et faire ainsi un pas en avant ?

 

Cela fait maintenant plus de cinq ans depuis l'accident du réacteur nucléaire de Fukushima. En tant que lieu ayant souffert de l'exposition aux radiations, Nagasaki continuera à soutenir Fukushima. En ce qui concerne le Gouvernement du Japon, nous demandons fermement à ce que des améliorations de grande envergure soient faites pour le soutien apporté aux hibakusha, qui souffrent encore aujourd'hui des séquelles du bombardement, et qu'une aide rapide soit donnée à tous ceux qui ont connu les bombardements, y compris ceux qui trouvait à l’extérieur de la zone désignée comme ayant été affectée par la bombe atomique.

 

Nous, les citoyens de Nagasaki, offrons nos plus sincères condoléances à ceux qui ont perdu la vie lors du bombardement atomique. Nous déclarons par la présente que, unis aux peuples du monde, nous continuerons à utiliser toutes nos forces pour parvenir à un monde sans armes nucléaires, et à la réalisation de la paix éternelle.

 

Tomihisa Taue

Maire de Nagasaki

9 août 2016

 

Repost 0
2 août 2016 2 02 /08 /août /2016 12:21

Dampierre, le 29 juillet 2016

 

Chère Rachel,

 

Nous sommes bouleversés par toutes ces violences qui déchirent notre humanité, que ce soit en Inde où tu es depuis une quinzaine de jours, ou en Europe, en France avec les attentats de Nice et de Saint Etienne du Rouvray où le Père Jacques Hamel a été égorgé dans l'église où il s'apprêtait à célébrer la messe.

Je pense encore à beaucoup d'autres blessures que nous avons partagées ensemble.

Vous nous touchez profondément, Varghese, Rachel et les personnes de votre étonnante équipée, par votre réalisme.

Je te sens heureuse, Rachel et vous tous ensemble.

Vous vous organisez pour enrayer la violence, en suscitant des relations.

Vous trouvez des sentiers pour ressusciter la force d'aimer qui nous habite tous, mais dont on ne soupçonne pas toujours la présence.

Vous ne passez pas à côté de ce qui fait le conflit.

Vous réveillez les compétences et les capacités des gens que vous rencontrez et aussi bien sûr, celles qui sont en vous et du coup, celles qui sont en nous.

Ainsi, vous nous interpellez à arrêter le mal à nous-mêmes.

Rachel, tu vas nous revenir porteuse d'un souffle, que déjà tu nous fais parvenir.

 

Nous essayons d'être dans votre sillage, en train de nous organiser en jeûnant, priant, et réfléchissant aujourd'hui avec les chrétiens et tous les hommes et femmes de bonne volonté du Jura et de France «  pour la paix, ici et dans le monde »

Nous préparons aussi les journées de jeûne et de temps de rencontres où ça nous fera du bien de nous laisser travailler et interpeller par vos méthodes d'action non-violente .

Nous allons en effet commémorer les drames conséquents aux éclatements des bombes nucléaires les 6 et 9 août 1945 à Hiroshima et Nagasaki afin de demander instamment l'arrêt de l'armement nucléaire de la France de manière unilatérale.

Nous inaugurerons la plantation du ginkgo biloba à Dampierre le 6 août à 11h avec la présence de membres de la municipalité.

C'est sûr que, si tu pouvais nous arriver ces jours-là, notre joie serait grande de t'entendre nous raconter ce qui vous fait vivre.

 

Heureux d'être en liens de partage, en ce jour anniversaire du 29 juillet 1981, où il y a 35 ans les ânes nous étaient offerts par Jean et Michou MICHEL-BECHET, Michel et Andrée WULLSCHLEGER, Alain et Danièle LASSERE, ainsi que Jean et Bernadette COULET, et leurs enfants.

Comme je suis heureux que tu y aies pensé dans ton message, c'est une date tellement fondamentale.

J'ai téléphoné à la famille WULLSCHLEGER et leur ai dit ta pensée profonde.

C'est à vous tous, Rachel, Varghese et toute la communauté que vous formez, que nous exprimons notre amitié fraternelle et reconnaissante.

C'est beau que nous puissions parler ainsi entre l'Inde et la France. Ça ressemble à ce qui se passe entre le Brésil et la France.

Gaby Maire, dont c'est l'anniversaire ce lundi 1er août, doit être profondément heureux.

Une fois encore, nous traversons et franchissons océans et montagnes, cette fois-ci l'océan indien et la montagne de l'Himalaya.

 

Il y a grande joie aux pieds du Mont Poupet et du massif de la Dôle.

Nous vous embrassons tous fraternellement.

A la revoyotte !

Lulu

 

Du mont Poupet au massif de la Dôle dans le Jura, de l'Himalaya au Couvent de la Penha à Vitoria au Brésil
Du mont Poupet au massif de la Dôle dans le Jura, de l'Himalaya au Couvent de la Penha à Vitoria au Brésil
Du mont Poupet au massif de la Dôle dans le Jura, de l'Himalaya au Couvent de la Penha à Vitoria au Brésil
Du mont Poupet au massif de la Dôle dans le Jura, de l'Himalaya au Couvent de la Penha à Vitoria au Brésil

Du mont Poupet au massif de la Dôle dans le Jura, de l'Himalaya au Couvent de la Penha à Vitoria au Brésil

Repost 0
Published by luluencampvolant - dans Actualités Non-violence USM Indore
commenter cet article
30 juillet 2016 6 30 /07 /juillet /2016 07:09
Mercredi 27 juillet 2016
 
Lettre aux Français après l’assassinat du Père Jacques Hamel.
par Varghese Alengaden USM, Indore, INDE
 
Réponse à l’Intégrisme et au Fondamentalisme
 
13 jours après le massacre de Nice qui a tué 84 personnes et blessé d'autres nombreuses personnes, nous sommes choqués d'apprendre le meurtre du prêtre Jacques Hamel par deux hommes du groupe terroriste de l'état islamique dans une église de Normandie en France. C'est encore plus choquant d'apprendre que ce meurtre s'est perpétré dans une église lors d'une messe en présence de gens. C'est triste d'apprendre que ces personnes ont crié "Allah Akbar" avant de commettre leur crime odieux. Ces attaques répétées en des lieux publics et dans des églises terrorisent certainement les gens et les insécurisent. Ces incidents peuvent créer plus de peur, de violence, de haine et de soupçons dans l'esprit des gens. C'est pourquoi j'exprime mon profond chagrin par rapport à ces terribles et choquants incidents, je souhaite et je prie pour que le pays qui a donné des idéaux de liberté, d'égalité et de solidarité universelle au monde entier n'abandonne pas l'espoir et ne tourne pas vers le désespoir et des réactions négatives. J'espère que les gens ne vont pas réagir négativement et abandonner leurs nobles valeurs. Je souhaite et je prie pour que chacun de vous ait assez de force pour dépasser ces moments de confusion et de tragédie, c'est ma prière que les gens développent leur "endurance" mentale, émotionnelle, et spirituelle face à des jours difficiles à venir, avec des attitudes positives et des actions de prévention pour les jeunes et les moins jeunes afin de ne pas tomber dans des réactions négatives et le désespoir.
 
Le Mouvement de Solidarité Universelle dans l'Education des valeurs pour la paix que nous avons lancée en 1993, était une réponse dynamique aux meurtres en masse et à la grande propagation de haine à travers tout le pays, en Inde. Des centaines d'hommes, de femmes et d'enfants innocents ont été tués dans des conflits de religions. Conflits religieux, attaques à la bombe, assassinats et hostilités continuent encore. Nous continuons de vivre dans l'espoir malgré ces attaques terroristes répétées et les conflits de religion. L'action dynamique d'USM est due à la possibilité de penser : pourquoi je n'allumerais pas une bougie au lieu de maudire l'obscurité? Pourquoi je ne commencerais pas un mouvement avec des gens appartenant à différentes fois, cultures, couleurs, parlant différentes langues, pour travailler à construire ensemble une société libérée de haine, de violence, de racisme et de préjugés? Pourquoi ne pas utiliser l'énergie et les talents de la jeunesse pour construire une civilisation de l'amour ?
 
Le début a été difficile. La passion d'une vision durable et inclusive m'a permis de nager à contre-courant. Après 24 longues années, nous voyons des signes de changement. Des centaines de jeunes et de nombreux adultes appartenant à différentes religions et cultures sont en train de travailler ensemble pour construire une civilisation d'amour et de paix. Ensemble avec la jeunesse, de nombreux adultes font également partie de cette mission de paix aujourd'hui.
 
Par mon expérience de trente années de travail auprès de gens de toute foi, particulièrement les jeunes, je crois et je suis convaincu que cela est possible. C'est toujours possible et c'est possible partout. C'est l'heure du test, de tester nos convictions, nos idéaux, notre patience. Le monde a fait face à des situations dans le passé encore plus terribles et a trouvé de merveilleuses solutions. L'union européenne, l'ONU, le rotary international et beaucoup d'autres organisations n'en sont que quelques exemples. Ces défis auxquels nous faisons face maintenant passeront et des jours meilleurs se profilent pour ceux qui seront capables de travailler positivement avec patience. Je souhaite juste que le peuple français n'abandonne pas ces merveilleux idéaux en acceptant des solutions temporaires par voie d'exclusion, de préjugés, et de représailles, ce que les Britanniques ont fait en votant contre l'Union européenne. Ni que les personnes puissent opter pour plus de politique extrémiste, radical. Il est temps pour chacun d'allumer une bougie. En d'autres termes, chacun doit explorer les façons d'éduquer les gens en petits groupes pour soutenir les grandes valeurs du pluralisme (à savoir l'acceptation, l’appréciation et la promotion de la différence). Il devrait y avoir des petits groupes partout pour discuter et analyser diverses questions et prendre des mesures dans sa localité en donnant des signes de paix et de fraternité. Plus tard, il pourrait devenir un grand mouvement qui influence plus de gens. Commencez par investir une heure dans une semaine pour cela. Ici, dans la communauté USM nous faisons cela dans une atmosphère de prière. Commencez la réunion assis en cercle. Gardez une bougie allumée au milieu. Lisez des phrases courtes des passages de l'Écriture de différentes religions liées à la paix et gardez le silence pendant deux minutes. Après cette courte prière et le silence, tous pourront discuter et partager leurs idées. Le but de la discussion est d'éduquer, de s'enrichir mutuellement et de prendre des mesures « innovantes et créatives » pour la paix et la fraternité dans la localité et plus tard à plus grande échelle.
 
Dans nos plans d'action, nous pouvons exiger d'accepter les erreurs du passé, si certaines de nos actions ont blessées les sentiments et la dignité de différents groupes. Il est important de savoir si les jeunes qui se joignent aux groupes terroristes et se livrent à la violence, le font en réaction négative et en expression de colère réprimée contre un système oppressif ? Nous sommes impliqués dans ce processus d'éducation et nous avons trouvé qu'il était très efficace. Nous ne pouvons pas laisser la responsabilité de construire la paix et la lutte contre le terrorisme aux gouvernements seuls, tandis que nous continuons à rester à la maison.
 
Si chacun prend en charge la situation et agit MAINTENANT, alors les miracles vont sûrement arriver. Je veux terminer cette lettre avec ma conviction que je partage toujours avec les membres de mon équipe. Chacun doit croire que rien n’est impossible : plus il y a de problèmes, plus grande devrait être notre détermination, plus il y a d'obscurité, plus il est nécessaire pour nous d'être la lumière, plus il y a d'indifférence, plus grande devrait être notre sensibilité, plus il y a de violence, plus grands devraient être nos efforts à travailler pour la paix et la solidarité universelle. Encore une fois, je tiens à exprimer ma solidarité et vous assure de toutes mes prières. S'il vous plaît transmettez mes salutations dans la prière à tous vos amis. Avec mes meilleurs voeux dans la prière,
 
Varghese Alengaden

 

Lettre aux Français après l’assassinat du Père Jacques Hamel
Lettre aux Français après l’assassinat du Père Jacques Hamel
Repost 0
Published by luluencampvolant - dans Actualités Non-violence USM Indore
commenter cet article
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 12:00

En 1989, Varghese Alengaden découvrait la communauté de Taizé. Très marqué par ce qui s'y vivait, il a créé le Mouvement pour la Solidarité Universelle en Inde en 1992Par l'intermédiaire de Rachel, partie à sa rencontre et de celle de ce mouvement, il nous envoie un message. Habité par 24 ans d'expérience au service de la paix, il nous partage quelques clés pour être chacun et chacune artisan de paix.

Varghese Alengaden, lors d'un séminaire pour parents et enseignants (photo http://youthaction.in/)

Varghese Alengaden, lors d'un séminaire pour parents et enseignants (photo http://youthaction.in/)

Mercredi 20 juillet 2016

 

Mes chers amis, 

 

Recevez nos meilleurs souhaits et nos prières de la part de la Communauté USM, à Indore (Mouvement pour la Solidarité Universelle) ! Tandis que nous nous préparions à célébrer le 24ème anniversaire de la fondation de notre Mouvement, le 16 juillet, nous avons été une fois de plus choqués par la tragique nouvelle de l'attentat de Nice. Pendant nos rencontres nous en avons parlé et avons prié pour les familles des victimes et pour tout le peuple de France. Nous avons ressenti le besoin d'intensifier nos efforts pour faire la paix en touchant le plus grand nombre possible de gens.

 

Une fois encore le fondamentalisme religieux a attaqué l'héritage laïque, mais aussi spirituel de la solidarité humaine, le 14 juillet, en assassinant plus de 80 personnes à Nice, en France. Comme je l'ai lu dans les journaux à propos des derniers attentats dans une ville française, dirigés contre ses principes démocratiques laïques et ses policiers. Je souhaite seulement que le peuple de France et d'autres parties du monde ne réagissent pas d'une façon négative contre cette folie. Les valeurs nobles de liberté, égalité et fraternité ont changé radicalement les choses partout dans le monde. Notre mouvement pour la paix, le Mouvement de Solidarité Universelle pour l'Education à la Paix a pour but d'édifier une civilisation de l'amour fondée sur ces principes. Le préambule de la Constitution de l'Inde est lui aussi fondé sur ces principes. Encore pire, deux jours plus tard, le 16 juillet, plus de 250 personnes ont été tuées en Turquie. On continue à tuer des innocents dans différentes parties du monde, au nom de Dieu.

 

Ce même jour nous étions occupés à célébrer le 24ème anniversaire de la Fondation de notre Mouvement dont le but est de construire la paix et la solidarité universelle. Ce mouvement a été fondé en réaction à la violence et ses éducateurs ont commencé à concevoir le besoin de paix et de solidarité humaine en se dépouillant de leurs personnalités mesquines et de leur étroitesse d'esprit. Le nombre croissant d'attaques à la bombe et de massacres d'innocents dans divers pays de la planète  ne fait que confirmer l'urgence de notre vision du monde et de notre mission d'édification d'une civilisation de l'amour. Je me rends bien compte que cette mission a besoin d'aller plus vite et que plus de gens y participent afin de faire face aux menaces croissantes de violence que causent les préjugés et la haine.

 

J'ai toujours cru que la réponse aux forces négatives ne doit pas être confiée aux seuls gouvenements. Chaque citoyen de chaque pays devrait agir selon ses propres convictions. Le Mouvement pour la Solidarité Universelle s'engage à mobiliser les gens, spécialement les jeunes, pour ce défi. Il est temps que chacun rassemble au moins 5 ou 10 amis, organise des rencontres régulières et planifie des actions afin de sensibiliser la population. Ce groupe devrait s'engager à se rencontrer une fois par semaine pendant une heure ou une fois par mois pour discuter des problèmes qui concernent les gens et lancer des actions positives Ces groupes devraient se multiplier dans chaque quartier. Ceci devrait devenir une priorité pour tous ceux qui aiment la paix.

 

Peur, suspicion, réactions négatives et haine n'aideront pas à installer la paix. Chacun a besoin d'audace pour faire naître l'espoir dans les esprits en ce temps de crise. La laïcité et la solidarité humaine ne devraient pas être réprimés par la violence et la folie de fanatiques religieux .

 

Nous, de notre côté, sommes décidés à intensifier nos efforts de construction de la paix et de la solidarité humaine au moyen de diverses activités. Une activité particulière : la Convention Nationale pour la Paix, est organisée chaque année dans différentes parties du pays. Nous avons eu deux manifestations similaires les deux dernières années : l'une à Indore, dans le centre de l'Inde, une autre à Nagaland (dans le nord-est de l'Inde) et la troisième se tiendra à Goa (Inde de l'ouest) du 30 janvier au 1er février 2017. Bien qu'il s'agisse d'un événement national nous accueillerons des délégués venus du monde entier. Plus de 400 délégués de différentes parties de  l'Inde, appartenant à diverses religions, ethnies et professions , se rassembleront pour débattre de problèmes variés concernant la vie humaine et proposeront des plans d'action constructifs. Etant donné que les attentats et le fondamentalisme sont en augmentation, de tels rassemblements pour explorer les moyens de construire une civilisation de l'amour sont devenus une urgente nécessité.

 

En vous assurant de mes prières et de mes meilleurs vœux pour vous, votre famille et vos proches.

Varghese Alengaden

 

Repost 0
Published by luluencampvolant - dans Actualités Non-violence USM Indore
commenter cet article
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 14:00
Solidarité avec les sinistrés de Dampierre

Participez ou faites connaitre ce concert, pour alimenter le compte "solidarité Dampierre" créé par un collectif de la commune de Dampierre. Vous pouvez encore envoyer vos dons à la mairie de Dampierre ou faire un don en ligne : https://www.leetchi.com/c/solidarite-dampierre.

Plus d'infos sur la page : sinistrés de Dampierre.

Merci à tous !

Repost 0
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 13:34

Vendredi matin, dans une école proche de Dampierre, les enfants ont exprimé leur peine face à cet incendie qui a dévasté 3 maisons du village voisin, dont celle de Lulu. 

Les uns et les autres racontaient ce qu'ils ont vécu avec Lulu : événements familiaux, marches aux pas des ânes, fabrication du jus de pommes, les attentions de Lulu pour chacun...

Leur institutrice leur a dit : "Lulu a perdu beaucoup de souvenirs dans cet incendie, et si vous lui racontiez ces souvenirs que vous avez vécu avec lui ?" Les enfants se sont alors bien appliqués.

Dès le soir, Lulu a ouvert une grosse enveloppe pleine des trésors d'humanité, il a été très touché de lire chacune des lettres illustrées de beaux dessins !

​"C'est important ! Il faut continuer ce que nous faisons avec les enfants !" a-t-il dit très ému.

 

Un bel exemple que nous pourrions suivre ! Réécrire pour lui ces moment forts que nous avons vécus avec lui, et lui exprimer ce que ces événements ont construit dans le fond de nos êtres...

Lulu découvre les messages des enfants...

Lulu découvre les messages des enfants...

Repost 0
10 juin 2016 5 10 /06 /juin /2016 22:48
Chaîne de solidarité à Dampierre
Chaîne de solidarité à Dampierre

Consultez la page dans le menu pour suivre les aides qui peuvent être apportées aux sinistrés.

"Sinistrés de Dampierre"

Elle sera mise à jour.

Repost 0

Présentation

  • : Lulu en camp volant
  • Lulu en camp volant
  • : Lucien Converset, dit Lulu est prêtre. A 75 ans, il est parti le 25 mars 2012 avec son âne Isidore en direction de Bethléem, où il est arrivé le 17 juin 2013. Il a marché pour la paix et le désarmement nucléaire unilatéral de la France. De retour en France, il poursuit ce combat. Merci à lui ! Pour vous abonner à ce blog, RDV plus bas dans cette colonne. Pour contacter l'administrateur du blog, cliquez sur contact ci-dessous.
  • Contact

Commentaires

Vous pouvez laisser un commentaire sous les articles. Les commentaires sont modérés avant publication. C'est-à-dire que tout commentaire injurieux, insultant publicitaire ou inadéquat n'est pas publié Merci.

Recherche

Où est LULU ?

Aujourd'hui, Lulu réside dans son village natal de Dampierre dans le Jura.

Désarmement nucléaire

Journée de jeûne pour demander le désarmement nucléaire unilatéral de la France,

tous les 1ers lundis du mois de 14h à 17h en hiver, de 16h à 18h en été, à Dampierre (39) avec un temps de partage et de réflexion animé par Lulu.

Et commémoration des bombardements d'Hiroshima et Nagasaki entre les 6 et 9 août, chaque année.

L'anti-pub

Les pubs sur les blogs ou les sites que vous consultez sont trop agressives ? Il existe un moyen de respirer à nouveau, en téléchargeant le pare-pub Adblock Plus (clic). Vous ne supprimerez pas les pubs imposées, mais vous ne les verrez plus.

Coup de projecteur

arton610-3e2d0 

Institut de recherche sur la Résoution

Non-Violente des Conflits

 

photo-2015--9-janvier2.jpg

Clic sur les icônes